Sélectionner une page

Énergie propre : votre transition électrique en 3 étapes

Notre mission chez Wivaldy est de vous simplifier la maîtrise de votre consommation d’énergie. Mais pas seulement. Nous croyons intimement que l’engagement de chacun dans ce domaine PEUT avoir un réel impact pour la transition énergétique. Surtout lorsqu’on sait que la production d’électricité est responsable d’une majeure partie des gaz à effets de serre dans le monde.

Difficile de voir comment individuellement on peut aider, quand payer sa facture reste une épreuve difficile pour beaucoup, on vous l’accorde.

On vous propose aujourd’hui de comprendre comment vous participez à la transition électrique à votre échelle, comment peu à peu, vous contribuez à une énergie propre pour demain et comment Wivaldy vous y accompagne en 3 étapes.

Énergie propre : la transition électrique pour tous !

La production d’électricité responsable de 28% des émissions de C02 au monde

Si au quotidien il est difficile d’aider à nettoyer les océans ou préserver l’habitat des orang-outans d’Indonésie, il y a un domaine dans lequel nous sommes tous responsables et qui peut avoir un impact sur l’environnement : notre utilisation de l’électricité.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement
En effet, la production d’électricité est un des grands enjeux de nos sociétés développées. L’électricité est source de confort et d’hygiène, mais sa production est aussi responsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre.

Selon les données agrégées par The Shift Project à partir du World Resources Institute et du World Bank Databases, la production d’électricité serait responsable d’environ 28% des émissions de CO2 mondiales.

Même si la production d’électricité de la France fait partie des moins carbonées

La production d’électricité en France est en grande partie d’origine nucléaire et produit peu de CO2 par rapport aux pays qui utilisent encore beaucoup de centrales à énergie fossile.

À titre de comparaison, à l’échelle mondiale, le charbon reste la première source de production d’électricité avec 39,3%, puis le gaz à 22,9% et l’hydraulique à 16% (source : Key world energy statistics 2017, International Energy Agency).

À quelle transition énergétique contribuons-nous alors ?

Si le choix de miser sur le nucléaire a été fait par la France dans les années 70 et que cette source de production nous place parmi les bons élèves en Europe et dans le monde , il n’en reste pas moins qu’une transition est nécessaire.

D’abord pour rendre le pays moins dépendant d’une seule source de production. Et d’autre part, pour développer les énergies renouvelables, qui est un challenge à l’échelle mondial où les pays comme la Chine ou l’Inde tirent le marché

Maintenant qu’il est clair que notre consommation d’électricité individuelle a des conséquences sur les modes de production d’électricité, que faisons-nous concrètement pour s’engager en toute connaissance de cause dans cette transformation ?

Pour Wivaldy, il y a 3 étapes par lesquelles nous passons tous pour y parvenir. On vous les détaille ci-dessous. À vous d’évaluer où vous en êtes.
 

Étape 1 pour une énergie propre : comprendre sa consommation électrique

Le savoir est une arme

À l’ère du digital, nous savons de plus en plus de choses sur nous-mêmes qui nous permettent de nous améliorer : le nombre de pas ou de calories brûlées par jour pour perdre du poids, le solde de son compte en banque en temps réel ou encore le temps qu’il faut pour aller d’un point A à un point B. Tout cela nous permet d’être plus efficace au quotidien.

Pourtant, il existe encore très peu de moyens qui nous permettent de comprendre notre consommation d’électricité, cette facture que nous payons tous les mois sans se poser de question. La facture d’électricité, on ne se rappelle qu’on la paye automatiquement que lorsque le fournisseur nous demande des comptes une fois par an par surprise.

Si l’on n’a pas conscience de sa consommation d’électricité au quotidien, comment pourrions-nous agir dessus ? Comment pourrions-nous la maîtriser pour espérer avoir un quelconque impact pour soutenir la transition énergétique ?

Le bilan de consommation Wivaldy, un moyen de savoir

C’est dans cette première étape de la compréhension que Wivaldy vous accompagne. Grâce au bilan électrique, nous vous décryptons votre contrat d’électricité, nous vous la comparons à votre réelle consommation et nous vous permettons de comprendre que si, vous pouvez faire quelque chose.

Baisser sa puissance souscrite, abandonner une option heures creuses qui vous coûte plus cher qu’elle ne vous permet de faire des économies, ou encore choisir un fournisseur d’électricité qui répondrait mieux à vos besoins. Voilà ce que comprendre votre consommation d’électricité grâce au bilan, vous permettra de faire, ou de ne pas faire. Ça sera à vous de décider.
 

Étape 2 pour une énergie propre : agir pour mieux consommer

La deuxième étape dans laquelle nous vous accompagnons, c’est l’action. Une fois que vous avez compris que votre consommation d’électricité n’est pas une fatalité, il vous appartient d’agir. Agir selon vos motivations et vos propres aspirations. Là dessus, à vous de voir, car elles diffèrent d’une personne à une autre. Nous avons tous des raisons d’agir différentes et aucune n’est moins bonne que les autres.

Agir pour augmenter son pouvoir d’achat

La plupart d’entre nous voulons agir sur notre consommation d’électricité pour faire baisser la facture, faire des économies. On pourra ainsi, changer ses options d’abonnement, diminuer sa puissance souscrite ou bien trouver un fournisseur d’électricité avec des prix encore plus intéressants. Pour cela, seul un bilan personnalisé de votre consommation d’électricité réelle pourra vous guider dans vos choix et vous éviter de faire des changements au hasard.

Agir pour l’environnement

D’autres renoncent à faire des économies et préfèreront faire des choix qui auront pour finalité de contribuer à protéger la planète. On pourra ainsi choisir un fournisseur d’électricité un peu plus cher, mais qui s’engage réellement pour produire une électricité verte locale par le biais d’une coopérative, par exemple. Alors qu’il existe plus d’une trentaine de fournisseurs sur le marché il est difficile de faire la distinction entre toutes leurs offres. C’est la raison pour laquelle, nous vous donnons les clés pour agir dans votre intérêt.

Agir en toute connaissance de cause

Au final, vous aurez pleinement passé cette étape lorsque vous sentirez enfin que le pouvoir d’agir sur votre consommation d’énergie est entre vos mains. Que vous agissiez pour une raison ou pour une autre, l’important c’est de pouvoir agir, de ne plus subir votre consommation d’énergie, mais d’être capable de faire ce que vous voulez parce que vous avez le savoir.
 

Étape 3 pour une énergie propre : maîtriser totalement sa consommation

Une fois que vous aurez passé les étapes de la compréhension et de l’action, vous aurez le pouvoir de maîtriser vos habitudes et vos consommations.

Un homme sage a un jour dit à un super héro : “Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités”. Vous voilà avec de grandes responsabilités !

De l’importance de la flexibilité

Maîtriser votre consommation d’énergie vous laisse la responsabilité d’influencer le réseau de production, par exemple. Aujourd’hui, si on a encore du mal à se passer des centrales à énergie fossile pour produire de l’électricité, c’est qu’il est complexe de gérer les pics de consommation sur le réseau électrique. C’est le cas des pics qui ont lieu par exemple à l’heure où la plupart des gens se lève et à l’heure à laquelle on rentre chez soi après le travail. Un peu comme les heures de pointe qui créent des bouchons de circulation.

La capacité que nous aurons à gérer notre consommation s’appelle la flexibilité. Autre exemple qui engagera notre responsabilité sur le réseau : l’autoconsommation. Si l’on installe des panneaux photovoltaïques sur le toit de son logement, mais qu’on est incapable de consommer l’énergie au moment où elle est produite, ça serait dommage…

Accorder sa confiance au digital et à l’automatisation

Heureusement, avoir des responsabilités c’est aussi avoir des moyens. Le digital ou l’automatisation des appareils sont des moyens qui vous permettront de totalement maîtriser votre transition énergétique. Grâce au digital par exemple, vous pourrez avoir un retour immédiat pour améliorer les choses. Ce n’est pas comme aujourd’hui, où lorsqu’on fait des travaux d’isolation chez soi, il faut attendre presque un an pour voir si sa facture d’électricité a effectivement diminué grâce à ça… Avec les services digitaux et la donnée, on peut avoir les moyens de maîtriser beaucoup plus vite sa consommation énergétique.

L’automatisation des appareils ou des usages est un moyen de vous décharger de la responsabilité de devoir tout maîtriser à tout moment. C’est le cas par exemple des thermostats intelligents qui finissent par comprendre à quelle heure vous rentrez le soir pour vous préparer un logement à la bonne température et éviter de consommer pour rien à d’autres moments. Bref, faire confiance aux données ou à des appareils autonomes pour nous accompagner plus loin dans la maîtrise de l’énergie n’est possible que si on a passé les étapes 1 de la compréhension et 2 de l’action.

Maîtriser une énergie plus propre, ça donne quoi ?

Imaginez que demain, vous changiez de fournisseurs d’électricité dès qu’un fournisseur proposait de l’électricité verte et locale à un prix plus intéressant. Que lorsque vous n’êtes pas chez vous, votre machine à laver démarre automatiquement parce qu’il y a eu du soleil et que les panneaux photovoltaïques du producteur local ont pu vous fournir une énergie au meilleur prix. Imaginez que lorsque vous rentrez chez vous après une épuisante journée de travail vous puissiez trouver votre logement à la bonne température sans avoir à faire quoi que ce soit. À l’issue de l’étape 3, il est fort probable que cela devienne réalité.
 

Ce qu’il faut retenir des 3 étapes de la transition vers une énergie propre

  • Comprendre sa consommation d’énergie est la condition nécessaire à toute action. Le bilan de consommation électrique Wivaldy analyse vos usages et votre contrat pour vous permettre de comprendre ce qu’il est possible de faire.
  • Agir selon vos critères personnels et vos motivations est la deuxième étape. À vous de faire ce qui vous semble le mieux, notre service permet de simplifier vos démarches et de vous accompagner.
  • Enfin, maîtriser sa consommation énergétique c’est la capacité à être flexible et à faire confiance aux nouvelles technologies pour accompagner le développement d’un mode de consommation plus intelligent qui puisse vous être bénéfique et être bénéfique pour la planète.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.