L’abonnement heures creuses

Heures creuses > Abonnement

On ne compte plus le nombre de personnes qui vient nous voir en nous disant “j’ai toujours fait mes machines à laver la nuit en croyant que ça me coûtait moins cher en électricité… et en fait, je n’ai même pas les heures creuses” ! Je confesse avoir fait partie de ces personnes un temps… 😝
Les heures creuses sont en réalité une option d’abonnement qui permet de bénéficier de tarifs d’électricité moins chers 8 heures par jour, tous les jours à des horaires fixes.
Si tous les fournisseurs continuent à proposer cette option, c’est qu’on estime que près de la moitié des logements y ont souscrit, elle est devenue incontournable.
Malgré ce nombre, il nous est apparu qu’elle n’est en fait pas rentable pour 1 foyer sur 2 ayant souscrit à cette offre en moyenne !!!
Pour une option aussi répandue en France, il est nécessaire de poser le sujet à plat, de parler de rentabilité et de vous expliquer le fond du problème de sa rentabilité.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

La rentabilité des heures creuses et l’équilibrage du réseau électrique

On a un peu fait de la rentabilité des heures creuses un combat, quand on a appris à l’issu des milliers de bilans électriques qu’on a effectués, qu’elles n’étaient pas avantageuses pour le consommateur. Pourtant, quand on a soulevé ce problème, on s’est aussi fait taxé “d’inconscients”, bons simplement à dérégler le système électrique avec nos lubies.

Pour comprendre pourquoi certaines personnes doutent de notre mise en garde, rappelons la raison pour laquelle les heures creuses existent.

L’option heures creuses a été créée à la base pour équilibrer l’offre et la demande sur le réseau électrique. Lorsqu’il y a beaucoup d’électricité disponible sur le réseau, on pousse les utilisateurs à la consommer, grâce à un prix bas. C’est surtout le cas la nuit, lorsque la grande majorité de la France dort pendant que les centrales électriques continuent de produire une électricité qu’il faut consommer.

De l’autre côté, les consommateurs bénéficient donc d’un prix de l’électricité très avantageux quelques heures par jour et peuvent donc utiliser les appareils qui nécessitent le plus d’électricité comme le ballon d’eau chaude.

Aussi, lorsqu’on évoque la rentabilité des heures creuses, qu’on explique cela peut finir par coûter d’utiliser des appareils électriques pendant les heures creuses, on nous rappelle que c’est pourtant utile pour le réseau électrique…

Mais voilà, nous, on n’est pas persuadés que les sujets de la rentabilité des heures creuses pour le consommateur de leur utilité pour le réseau d’électricité puissent être aussi dépendants l’un de l’autre.
Parce que bonne nouvelle, le réseau électrique ne tombera pas si les consommateurs ne sont plus incités à consommer pendant les heures creuses, on va vous expliquer le fonctionnement de la rentabilité des heures creuses et pourquoi on pense que l’équilibrage du réseau continuera à aller bien, malgré cela.

Lire le sujet Faut-il choisir entre la rentabilité des heures creuses et l’équilibrage du réseau électrique ?

 

 

Les heures creuses sont-elles vraiment toujours rentables ?

Vous vous demandez si l’option heures creuses peut être rentable pour vous ? Ça tombe bien, on va faire le tour des critères indispensables pour que l’option heures creuses puisse vous faire gagner de l’argent au lieu d’en perdre.

 

Avoir un grand logement

La rentabilité des heures creuses dépend beaucoup de la taille du logement, car la taille du logement influe sur deux paramètres qui pèsent sur la facture d’électricité : la puissance souscrite (montant fixe de l’abonnement d’électricité) et la quantité d’électricité consommée (nombre de kilowattheures consommé).
Un petit logement nécessite une puissance souscrite moins élevée et consomme moins d’électricité. À l’inverse, un grand logement nécessite un puissance plus élevée (l’abonnement d’électricité sera plus élevé) et consomme plus d’électricité.

 

Modes de vie

Certains modes de vie sont plus adaptés aux heures creuses que d’autres.
Par exemple si vous travaillez de chez vous, que vous êtes donc tout le temps chez vous, les heures creuses vous sont probablement inutiles. Pourquoi ? Parce qu’il y a 8 heures creuses par jour qui sont souvent à la nuit. En dehors de ces moments là, l’électricité coûte plus cher qu’un abonnement base. Donc vous payerez plus cher.
Ensuite, avoir des heures creuses qui sont la nuit, signifie qu’il faut être prêt à faire quelques arrangements dans son quotidien car certains appareils sont difficilement programmables pour fonctionner sans l’intervention des occupants de la maison. Êtes-vous prêt par exemple à lancer le sèche-linge la nuit juste après la machine à laver pour optimiser ces deux appareils aux heures creuses ?

 

Équipement

Le chauffage électrique est critère primordial pour rentabiliser les heures creuses. Si vous êtes chauffé au gaz, passez votre chemin, ça ne sera pas suffisant…
Si vous avez de gros équipements énergivores chez vous, vous aurez tout intérêt à les faire fonctionner plutôt aux heures, c’est à dire aux moments où l’électricité coûte moins cher.
Parfois, la liste des appareils qu’on trouve partout sur internet (ballon d’eau chaude électrique, lave-linge, sèche-linge ou lave vaisselle) ne suffisent plus seulement à rentabiliser les heures creuses.
Il faut compter aussi maintenant sur les piscines, les spa, les pompes à chaleur, et surtout, sur les voitures électriques !

 

Calculer la rentabilité des heures creuses

Bon, assez de théorie, passons à la pratique, on va vous calculer la rentabilité des heures creuses pour deux familles types. Vous allez voir, quand on vous dit que tous les détails comptent…

Voir comment calculer la rentabilité de l’option heures creuses.

 

 

Pourquoi les heures creuses sont-elles de moins en moins rentables ?

Rassurez-vous, la rentabilité de l’option heures creuses n’a pas toujours été aussi difficile à déterminer. Il y a quelques années, les heures creuses étaient vraiment avantageuse.
Pour comprendre, il faut se pencher sur l’évolution des prix de l’électricité depuis presque 20 ans.

On constate que les prix des abonnements base et heures creuses ont tendance à s’approcher, tandis que le prix du kilowattheure base est devenu plus faible que le prix du kilowattheure en heures pleine.
Cela signifie qu’il faut aujourd’hui consommer beaucoup plus d’électricité en heures creuses qu’il y a 10 ans, pour pouvoir compenser le prix de l’abonnement et le prix des heures pleines plus élevés.
Voir l’évolution des prix depuis 20 ans.

Il faut trouver les raisons qui expliquent qu’il est de plus en plus difficile de rentabiliser rentabiliser les heures creuses, en partie dans l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité. Là où EDF était auparavant un monopole, inciter financièrement ses clients à contribuer à l’équilibrage du réseau était dans son intérêt. Aujourd’hui, les métiers d’équilibrage du réseau et de la fourniture d’électricité ne sont plus du tout liés, EDF ou les autres fournisseurs d’électricité n’y ont plus d’intérêt.

Une autre raison qui explique les heures creuses sont de moins en moins rentables, c’est efficacité des équipements électriques. Ils consomment de moins en moins et nous permettent donc moins de consommer beaucoup en heures creuses.

Retrouvez plus d’explications sur l’évolution de la rentabilité des heures creuses.

 

 

Ce qu’il faut retenir de l’abonnement heures creuses

  • Ce qui était vrai sur la rentabilité des heures creuses il y a 10 ans, ne l’est plus aujourd’hui. Le marché et les prix ont fortement évolué.
  • On peut payer une facture d’électricité moins chère et continuer à contribuer à l’équilibrage du réseau.
  • L’équilibrage du réseau n’est plus le métier du fournisseur d’électricité, mais celui des gestionnaires de réseau de transport et de distribution, qui sont des services publics rémunérés grâce aux taxes qu’on paye sur la facture d’électricité.
  • Les heures creuses restent rentables pour ceux qui ont un grand logement chauffé à l’électricité, équipés d’appareils énergivores et qui peuvent différer une grande partie de ces consommation en heures creuses.

Vous souhaitez savoir si votre abonnement heures creuses est rentables ? N’hésitez pas à demander votre analyse électrique Wivaldy. C’est gratuit !

Pour en savoir plus :

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.