Sélectionner une page

Estimation facture EDF : comment contester, anticiper et comprendre ?

Si vous êtes ici, il est fort à parier que vous vous êtes déjà retrouvé dans l’une des situations suivantes. Vous ramassez le courrier en rentrant chez vous, comme d’habitude. Vous ouvrez la lettre et oh surprise, une facture EDF. Bizarre, vous payez déjà tous les mois un montant non négligeable… Et là horreur, un rattrapage !

Ou alors peut être : Vous consultez vos emails, comme d’habitude. Vous avez reçu un courriel EDF et c’est une facture. Oui vous êtes plutôt à l’aise avec les nouvelles techno, vous avez dématérialisé toutes vos factures, donc ça ne vous surprend pas trop… Mais là, horreur, un rattrapage !
Dans un cas, comme dans l’autre, on parie que vous vous souvenez du montant. Difficile à oublier quand il met notre compte en banque dans le rouge… Adieu la nouvelle paire de chaussure qu’on comptait acheter. Ou pire, adieu les vacances de rêve qu’on prévoyait. Place aux pâtes…
Si vous n’avez pas encore appelé votre conseiller EDF, ne vous acharnez pas tout de suite contre lui : 1/ il ne peut vraiment rien faire s’il n’y a pas un dysfonctionnement dans le système de comptage. Vous allez payer ce rattrapage dans tous les cas, sinon EDF vous menace de vous couper l’électricité. 2/ en vrai il ne peut vraiment rien pour vous, c’est tout le système de facturation qui est inutile pour le consommateur.
On vous explique tout.

Le système des factures EDF basées sur l’estimation

Si vous êtes mensualisé, vous l’aurez remarqué, vous ne recevez vos factures qu’une fois par an. De plus ce n’est pas une simple facture, EDF appelle cela la “facture de régularisation”.

Pourquoi “régulariser” votre facture EDF alors qu’un montant est déjà prélevé de votre compte bancaire tous les mois ?

Justement, le prélèvement d’un montant fixe est à la base de tout ce montage. Lisez attentivement ce qui va suivre. En réalité EDF n’a aucun moyen de savoir combien d’électricité vous consommez précisément chaque mois. Aucun. Surtout si votre compteur est électromécanique (celui avec les chiffres qui tournent). Le monsieur qui passe relever votre compteur une fois par an (ou deux fois au maximum) est le seul qui puisse lui donner un indice sur combien vous facturer.

C’est la raison pour laquelle vos mensualités sont en réalité estimatives. Sur la base de vos déclarations (surface du logement, chauffage, eau chaude, équipement électrique), le fournisseur estime la quantité d’électricité que vous consommerez en un an. Puis il divise cette consommation en 12 pour que vous puissiez payer la même somme tous les mois.
À la fin des 12 mois, un monsieur vient vérifier votre compteur électrique et à partir de là, le fournisseur va vous dire sur cette fameuse “facture de régularisation” à quel point il s’est trompé :

  • soit vous avez en réalité consommé moins que ce qu’il a estimé. Dans ce cas, il vous rembourse la différence et vous baisse peut être même les mensualités. La chance pour vous (vous avez déjà repéré le sac qui irait parfaitement avec les chaussures).
  • soit vous avez en réalité consommé plus que ce qu’il estimait, et là vous lui devez la différence, ce fameux rattrapage. Il vous augmentera sûrement même les mensualités.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Comment contester l’estimation de votre facture EDF ?

Si la mauvaise estimation de votre consommation est en votre faveur, vous n’avez rien à faire, le montant que EDF vous doit sera viré sur votre compte en banque automatiquement si vous avez opté pour le prélèvement automatique.

À l’inverse, si EDF vous demande de régulariser un montant dû et que vous n’êtes pas d’accord avec la facture, vous pouvez appeler le service client au 09 69 36 66 66, leur écrire à serviceclient@edf.fr ou trouver la boutique EDF la plus proche sur boutiques.edf.fr

Il est conseillé de ne pas bloquer le paiement, le conseiller EDF que vous aurez en ligne vous précisera qu’ils peuvent vous couper l’électricité en cas de non paiement.

Le conseiller EDF que vous aurez au téléphone vous proposera de faire le bilan avec lui pour vous aider à comprendre l’origine du rattrapage sur votre facture d’électricité.

  • Il vérifiera avec vous l’index de consommation d’électricité : c’est le chiffre qui est affiché sur votre compteur électrique. Préparez-vous donc à y accéder facilement.
  • Il vous demandera de passer en revue les utilisations électriques dans votre logement, chercher si vous n’avez pas un nouvel équipement qui aurait considérablement augmenté votre facture.
  • Il vous conseillera quelques gestes pour maîtriser la consommation d’électricité de votre logement : surveiller le clignotement de la diode sur le compteur d’électricité, changer des appareils un peu vieux, etc.

Dans le meilleur des cas, EDF vous proposera de recalculer votre consommation d’électricité sur la base des informations que vous leur communiquerez.

Mais sachez que dans la plupart des cas concernant une facture de rattrapage, vous allez perdre votre temps au téléphone.

 

 

Vers qui vous tourner pour contester votre facture EDF ?

Si vous n’avez pas trouvé gain de cause auprès de votre conseiller client EDF. Il vous reste 4 démarches possibles, qu’il faut activer dans l’ordre.

Remonter le litige au service consommateur EDF qui sera chargé de réétudier votre demande :
EDF SERVICE CONSOMMATEURS
TSA 20021
41975 BLOIS CEDEX 9
Vous pouvez faire cette demande directement en ligne : EDF service consommateurs

Si la réponse du service aux consommateur EDF ne vous convient toujours pas, vous pouvez faire appel à un médiateur EDF :
MEDIATEUR EDF
TSA 50026
75804 PARIS CEDEX 8
Votre demande peut se faire en ligne également : Médiateur EDF

Et enfin, si au bout de 2 mois vous n’avez toujours pas obtenu gain de cause auprès d’EDF, vous pouvez faire appel au Médiateur National de l’Énergie, une instance indépendante à vocation publique qui a la charge d’aider des consommateurs à régler les litiges avec les fournisseurs d’énergie.
MEDIATEUR NATIONAL DE L’ENERGIE
LIBRE REPONSE N°59252
75443 PARIS CEDEX
Vous pouvez le faire directement en ligne également : https://www.energie-mediateur.fr/

Notez que vous pouvez saisir à tout moment le tribunal compétent en cas de besoin.

 

 

Chercher les causes d’une facture de rattrapage EDF

Pour éviter de subir une nouvelle mauvaise expérience de facture de rattrapage, il vous sera utile de trouver les causes d’une augmentation de votre consommation.

Vous seul pouvez trouver les causes de cette augmentation car vous connaissez mieux que quiconque votre logement, vos habitudes, les appareils électriques que vous utilisez et surtout votre propre historique. Et dieu merci, personne d’autre ne le sait.

Les questions que vous devez vous poser pour trouver les causes de votre rattrapages :

  • la date de votre contrat d’électricité : que vous veniez d’emménager ou de changer de fournisseur d’électricité, il faut souvent au moins un an pour que l’estimation de votre consommation d’électricité soit juste. Donc si vous n’avez pas plus d’historique, c’est peut-être l’ajustement qu’il faut pour les années à venir.
  • le fonctionnement de gros appareils énergivores : est-ce que votre ballon d’eau chaude électrique est bien réglé ? Est-ce que votre gros frigo américain fonctionne correctement ? Les plus gros appareils sont souvent coupables.
  • le changement d’appareils ou d’habitude : si vous avez acheté de nouveau appareils ou si vous avez changé vos habitudes, cela peut avoir une conséquence sur votre facture d’électricité.
  • la période à laquelle le relevé de votre compteur s’est déroulé : prenez bien en compte la période d’un an précédant la visite du technicien qui a relevé votre compteur. Ce n’est peut être pas une année civile qui est prise en compte, plus ou moins de choses on pu changer dans votre quotidien.

 

Anticiper les estimations de facture EDF

Si la mensualisation à montant fixe vous convient comme système de facturation, vous pouvez essayer d’éviter les rattrapages EDF de deux manières.

 

Estimer vous-même votre facture EDF manuellement

La première méthode manuelle consiste à garder vous-même un oeil sur votre consommation d’électricité.
Vous pouvez retrouver les index de début et de fin de facturation que EDF a pris en compte dans la partie détaillée de votre facture, sur les lignes correspondant aux consommations.

Pour rappel l’index est le chiffre affiché sur votre compteur électrique. Comme un compteur kilométrique de voiture, les chiffres ne sont jamais mis à zéro. C’est pourquoi pour déterminer la consommation d’une période, il faut relever l’index au début de la période et le relever à nouveau à la fin, puis faire une soustraction.
Si vous avez l’option heures creuses, vous avez 2 index : un index heures pleines et un index heures creuses.

Ensuite, suivez l’évolution de votre index en la relevant à intervalle régulière, tous les 2 mois ou tous les 4 mois. Finissez par le relevé au même moment que le technicien Enedis. Vous aurez ainsi l’assurance de pouvoir faire vos calculs avec les mêmes informations dont dispose EDF

 

Estimer vous-même votre facture EDF avec Linky

Si votre logement est équipé d’un compteur Linky, vous avez accès à vos données de consommation par l’interface Enedis qui vous donne le relevé de votre consommation en kWh. Vous n’avez donc plus besoin de vous déplacer pour aller relever votre consommation d’électricité. Vous pouvez ainsi garder un oeil sur votre évolution.

Sur votre facture EDF, vous pouvez voir directement le détail du relevé de votre consommation, puisque les informations sur Linky sont envoyées directement à votre fournisseur par Enedis pour lui permettre de vous facturer.

 

Anticiper votre facture EDF avec Wivaldy

Que vous soyez équipé d’un compteur Linky ou non, vous pouvez suivre votre consommation électrique jour par jour, semaine après semaine, mois par mois, sans avoir à faire de soustraction entre deux index et avec la précision des tarifs de votre fournisseur.

 

 

Ne plus être facturé sur des estimations EDF

Saviez-vous que la mensualisation n’était pas la seule option de facturation disponible chez EDF ? Vous pouviez choisir d’être facturé au réel, ce qui impliquait de faire vos relevés de consommation sur votre compteur électrique vous-même, et de transmettre ce relevé à EDF pour qu’il vous facture.

Il n’est aujourd’hui plus possible de souscrire au Relevé de Confiance chez EDF. Cette fonctionnalité permettait d’être facturé au plus juste tous les deux mois. 2 des 6 relevés de l’année étaient effectués par un technicien Enedis, les 4 relevés restants étaient confiées au client.

 

 

Avantages et inconvénients de la facture estimative EDF

Vous l’aurez sans doute remarqué, malgré que vos paiements EDF soient mensualisés, vos factures restent annuelles. Si vous souhaitez télécharger votre dernier justificatif EDF il regroupe toute votre consommation de l’année passée, reflet d’un système estimatif controversé.
D’un côté, il a des consommateurs lassés d’une facture incompréhensible qui subissent le manque de visibilité sur les ajustements. De l’autre un fournisseur qui n’avait pas le moyen technique de facturer une consommation réelle chaque mois. À moins de faire passer des techniciens relever les compteurs tous les mois, ce qui était impossible.

Heureusement le déploiement progressif des compteurs communicants Linky, remet un peu en question tout ce système. Grâce à la relève à distance du compteur, le fournisseur est complètement capable aujourd’hui de facturer mois après mois son client au plus juste.

L’inconvénient de la facturation au réel comme le proposent certains fournisseurs, reste l’irrégularité des factures d’électricité. Ainsi, on payerait moins cher en été, mais beaucoup beaucoup plus l’hiver. Il faut quand même être capable d’anticiper dans ses finances une tel écart de prix.

 

 

Comprendre la composition d’une facture EDF

On vous avoue, nous-mêmes qui évoluons dans le secteur depuis quelques années maintenant, on redoute beaucoup plus d’aider un utilisateur à lire sa facture que de lui faire une analyse de ses données de consommations… Jetons nous à l’eau, voici l’anatomie d’une facture EDF.

Les factures EDF comptent aujourd’hui 8 pages en moyenne :

  • Page 1 : le mot d’accueil.
  • Page 2 : rien (pour les gens qui auraient envie d’imprimer une page blanche)
  • Page 3 : enfin, la vraie douloureuse. Le résumé de la facture d’ajustement, avec ce qu’on doit à EDF ou ce que EDF nous doit.
  • Page 4 : le détail de la facture, là où il y a tous les chiffres qui s’additionnent et auxquels on ne comprend rien…
  • Page 5 : l’histogramme d’évolution de sa consommation dans l’année et les mentions légales.
  • Page 6 : fin des mentions légales ou encore une page blanche pour imprimer gratuitement.
  • Page 7 et 8 : des beaux résumés de ses consommations.

Nous n’allons pas vous expliquer que sur la première page à gauche vous pouvez trouver dans le premier encadré les informations pour contacter EDF et dans l’encadré du dessous vos infos du contrat EDF avec vos numéros de client, de PDL, etc… Ça serait vous prendre pour ce que vous n’êtes pas…

Faisons plutôt le tour des choses intéressantes que l’on peut trouver sur votre facture EDF.

 

Le montant de votre facture EDF

Elle est résumée dans l’encadré bleu de la page 3.

À gauche, une facture où il reste un complément entre les prévisions et la consommation réelle de l’année passée à payer à EDF. À droite une facture où EDF doit rembourser un trop perçu au client.

Les prévisions sont matérialisées par les “paiements déjà effectués”, c’est ce que vous avez déjà versé tous les mois à EDF.

Les lignes “Électricité” et “TVA” correspondent au montant de votre consommation réelle relevée.

Ainsi, en faisant la soustraction de ce que vous avez déjà payé avec votre consommation relevée, vous obtenez soit un montant dû, accompagné la date de prélèvement. Soit vous obtenez un montant “en votre faveur”, c’est à dire ce que EDF va vous rembourser.

Vous voyez en bas de la page la date du prochain prélèvement ou le délai du remboursement.

 

Comment voir sur votre facture EDF si votre consommation a été relevée grâce au compteur communicant Linky ou non ?

Dans l’encadré où vous avez le résumé de vos consommation (voir paragraphe précédent), vous pouvez le voir précisé dans la parenthèse à la ligne “Électricité” :

  • “relevé estimé” signifie que qu’il s’agit d’un technicien Enedis qui est passé ou d’un relevé que vous avez transmis grâce au mot laissé sur votre porte le jour où vous n’étiez pas là alors que le technicien Enedis devait passer.
  • “relevé Enedis” signifie que vous avez un compteur communicant qui transmet la relève ou bien que le technicien Enedis a pu faire la relève lui-même quand il est passé.

Vous pouvez également voir dans la partie “Evolution de votre consommation facturée en kWh”.

Vous le voyez également à la page où vous avez le détail de vos consommation d’électricité :
Soit il est précisé que vous avez un compteur communicant, c’est à dire un Linky ; soit vous avez un compteur électromécanique, c’est à dire non communicant, qui nécessite le passage d’un technicien Enedis pour faire la relève.

 

Comprendre ce que vous payez sur cette facture

Voilà la réponse la plus complexe à trouver sur cette facture EDF… Et à expliquer simplement aussi…

Sachez tout d’abord que votre facture d’électricité est composé de 3 grosses parties : l’abonnement, la consommation et les taxes.

L’abonnement : c’est le montant fixe que vous payez tous les mois en fonction de vos options tarifaires et votre offre EDF. L’abonnement mensuel pour une puissance de 3 kVA (pour un petit studio) en base n’est pas le même que pour une maison qui nécessite 12 kVA en heures pleines / heures creuses.

En haut le détail de la partie abonnement pour un abonnement heures creuses, en bas le détail de la partie abonnement pour un abonnement au tarif base.

Vous remarquerez que votre facture annuelle EDF prend en compte une période de 13 mois : incluant le mois à venir par rapport à la date de votre facture et avec une déduction d’un mois de l’année précédente.

Preuve que EDF change ses tarifs tous les 6 mois, c’est la raison pour laquelle votre facture comporte 3 lignes différentes, chaque ligne représentant une période avec un prix hors taxe différent.
Dans l’exemple du haut, le prix de l’abonnement heures creuses EDF était à 13,60€ HT par mois de décembre à juillet, puis à 11,86€ par mois de août à décembre.

Le prix de votre abonnement EDF en lui même est composé :

  • d’un tarif hors taxes (HT)
  • de la TVA
  • et d’une part qui sert à financer l’acheminement (RTE, Enedis)

La consommation : c’est toute la partie qui dépend de vos habitudes et utilisations de l’électricité. C’est cette partie que vous pouvez réduire directement pour influer sur le montant de votre facture.

En haut le détail de la partie abonnement pour un abonnement heures creuses, en bas le détail de la partie abonnement pour un abonnement au tarif base.

De la même manière que pour la partie abonnement, les périodes de facturation sont distinguées selon le prix du kilowattheure en cours à ce moment là.
Dans l’exemple du bas, pour cette personne qui a un abonnement au tarif base, le prix du kilowattheure était à 0,0932€ de novembre à juin (elle en a consommé 1969 kWh), puis à 0,0899€ de juin à novembre (elle en a consommé 1433 kWh).
Dans l’exemple du haut, pour cette personne qui a un abonnement heures creuses, le prix du kilowattheure en heures creuse était à 0,0638€ et en heures pleine était à 0,1043€, de décembre à juin. De juin à juillet les tarifs étaient les mêmes lors d’un second relevé. Il y a eu un changement de compteur en juillet avec un changement de prix, ce qui explique une 3ème ligne : de juillet à décembre, le kilowattheure était à 0,0734€ en heures creuses et à 0,0982€ en heures pleines.

Ajoutez au kilowattheure consommé une TVA à un taux différent de l’abonnement.
Enfin, une partie de la consommation sert à financer également l’acheminement.

Les taxes et contributions : une partie des taxes comme la TCFE (fixée par la commune) et la CSPE (servant à financer le service public de l’électricité) sont proportionnelles votre consommation d’électricité. Un peu comme une TVA.
La troisième contribution est la CTA, qui sert à financer en partie l’assurance vieillesse du personnelle des industries de l’énergie. La CTA elle ne dépend pas de la consommation d’électricité. Elle est s’élève à 27,07% de la part réservée à l’acheminement dans l’abonnement.

Et bien entendu, vous payez une TVA sur ces taxes ! Une taxe sur les taxes !

Voilà, on espère ne pas vous avoir trop cassé la tête avec ces explications. Normalement le reste de votre facture d’électricité devrait être plus lisible maintenant que les détails sont limpides pour vous.
N’hésitez pas à nous poser des questions si vous avez besoin de précisions sur votre facture EDF.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.