Sélectionner une page

11 habitudes pour diminuer sa facture d’électricité

La consommation d’électricité a fortement augmenté dans les foyers depuis 30 ans (selon l’Union Française de l’Électricité), elle a quasiment doublé et ne cesse d’augmenter. En cause, des appareils électriques qui se multiplient, du fait des nouvelles technologies (la voiture électrique est un des derniers usages en progression) tout autant que pour des questions de confort (un robot de cuisine reste plus pratique qu’un fouet manuel). Ajoutez à cela un prix de l’électricité qui augmente régulièrement et la facture d’électricité devient un poste de dépense conséquent pour les ménages.
Pour autant, il n’est pas question de renoncer à tous ces usages tellement pratiques au quotidien. Alors, pour éviter de se retrouver face à une facture d’électricité qui pique, nous vous proposons de nous pencher sur 11 habitudes qui vous aideront à améliorer votre quotidien tout en maîtrisant mieux votre consommation d’électricité.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement

Faites la chasse aux appareils énergivores

Les appareils que l’on qualifie comme énergivores ne sont pas forcément vos appareils qui restent branchés toute la journée, mais ceux dont l’utilisation contribue en grosse partie à votre facture d’électricité. Selon RTE (Réseau de Transport d’Électricité), 27% de la consommation d’électricité est due au chauffage, puis 18,5% au gros électroménager (réfrigérateur, lave-linge, sèche-linge).

L’idée n’est pas de s’en débarrasser, mais savoir les repérer pour agir un à un sur ces gros postes (optimiser leur temps d’utilisation ou leur qualité) et diminuer significativement la facture annuelle.

S’assurer que le réfrigérateur est entretenu

Évidemment, on ne peut pas couper son réfrigérateur pour l’empêcher de consommer (seulement quand on part en vacances et qu’on l’a vidé). Mais vous pouvez l’aider à ne pas trop consommer.

Première habitude, on n’ouvre pas la porte pendant trop longtemps, on risque de laisser entrer de l’air moins frais et donc de l’obliger à compenser la baisse de température. Aussi, on n’y met pas d’aliments encore chauds. Laissez-les plutôt refroidir avant de les conserver au frais.

Seconde habitude, on fait le grand ménage de temps en temps en le dégivrant. Un réfrigérateur mal entretenu consomme plus. Sans compter qu’en fait, c’est aussi hygiénique de le nettoyer pour le débarrasser de toutes les bactéries et salmonelles.

N’oubliez pas qu’un réfrigérateur à 5°C et un congélateur à -18°C seront suffisants pour conserver correctement vos aliments sans consommer trop d’énergie.

Changer ses ampoules pour des LED

On nous le répète tellement à longueur de journée qu’on n’y fait même plus attention. Pourtant, vous seriez surpris de savoir que changer ses ampoules pour des LED est RÉELLEMENT intéressant !

  • Elles consomment beaucoup moins
  • Elles éclairent aussi bien
  • Elles durent plus longtemps
  • Elles ne chauffent pas

 
Leur seul inconvénient reste un prix un peu plus élevé, entre 2 et 3 fois plus cher : pour une ampoule halogène à 2€, l’équivalent en LED est à 6€. Si on considère qu’une ampoule est utilisée environ 1000 heures dans l’année, le coût d’utilisation en électricité serait d’environ 6,90€ pour une ampoule halogène, contre 1,35€ pour une ampoule LED, soit un coût 5 fois supérieur à l’utilisation. Multipliez par le nombre d’ampoules que vous avez chez vous et cela devient très vite non négligeable.

Alors convaincu par l’économie ? Si leur prix à l’achat vous freine, sachez qu’il existe des subventions selon le revenu de votre foyer.

Dépoussiérez vos ampoules

Une ampoule poussiéreuse éclairera moins et vous aurez tendance à vouloir multiplier les sources lumineuses pour combler son déficit. Cependant, un petit coup de plumeau sur l’ampoule et d’aspirateur sur les abats jours et magie, la lumière revient !

C’est sûr, c’est une habitude à prendre… mais qui en vaut le coût !

Installez des multi-prises avec interrupteur

Une multiprise installée permet de chasser facilement vos consommations de veille. En effet, au-delà de leur simple praticité (rendre une seule prise de courant accessible à plusieurs appareils), l’interrupteur permet de couper complètement leur consommation simultanément au lieu de devoir les débrancher un à un. La consommation de veille, c’est le courant qu’un appareil électrique continue à consommer alors que vous ne l’utilisez pas. Ça lui permet de se préparer à être opérationnel au cas où vous le sollicitiez.

Mais en réalité, ils représentent jusqu’à 10% de votre consommation d’électricité… inutilement ! Alors stop, coupez tout avec l’interrupteur si vous n’utilisez pas vos appareils !

Investissez dans des prises intelligentes

Que vous soyez technophiles ou non, les nouvelles technologies peuvent vous simplifier la vie et vous aider à faire des économies sur votre facture d’électricité.

  • Les prises programmables, permettent, grâce à leur minuterie interne de programmer la mise en marche et l’arrêt automatique de l’appareil que vous branchez dessus. Elles se trouvent dans le commerce à partir de 10€.
  • Les prises télécommandées se gèrent, comme leur nom l’indique, grâce à une télécommande. Elles se trouvent à partir de 12€ les 2.
  • Les prises connectées vous permettent de les gérer de n’importe où, depuis une application mobile. Elle coûtent environ 35€.
    Imaginez, votre chauffage qui pourrait démarrer juste un peu avant votre retour du travail au lieu de fonctionner pendant votre absence. Pratique et économique !

Optimisez la température de chaque pièce

Avis aux frileux, on n’a pas dit qu’il ne fallait pas chauffer vos pièces. Au contraire, chaque pièce mérite la température qui lui convient : 20°C dans le salon, parce que c’est plus agréable ; 17°C dans les chambres, parce qu’il faut une température un tout petit peu moins élevée pour bien dormir ; 22°C dans la salle de bains, parce qu’il fait froid quand on sort de la douche.

Le reste est laissé à votre appréciation, sans excès bien entendu : la cuisine, où l’on n’y reste pas de longues heures et où les cuissons chaufferont automatiquement la pièce ; les toilettes pour s’y sentir un peu à l’aise, etc.

Par ailleurs, faites attention à ne pas chauffer inutilement votre foyer : vous pouvez opter pour des thermostats qui vous aideront à réguler la température selon les heures pour ne pas chauffer lorsque vous êtes absent et commencer à chauffer avant que vous ne rentriez, par exemple.

Nettoyez vos radiateurs avant de les mettre en marche

Lorsque vous dépoussiérerez vos luminaires, ne vous arrêtez pas en si bon chemin et continuez vers les radiateurs. En effet, lorsqu’ils sont en marche, ils attirent naturellement la poussière, sans compter que pendant l’été où vous ne les avez pas fait fonctionner ils ont eu le temps d’en accumuler encore plus.

Alors un petit coup d’aspirateur avant de les mettre en marche pour vous assurer qu’ils seront plus efficaces et donc consommeront moins. Sans compter que ça évitera les odeurs de brûlé ! Veillez également à ne pas les couvrir ou entraver le passage de l’air pour leur bonne marche.

Habillez vos fenêtres pour réchauffer la pièce

Poser des rideaux à vos fenêtres, c’est une question de goût, on vous l’accorde et donc, ça ne se discute pas. Certains préfèrent ne pas empêcher la lumière d’entrer, d’autres aiment les habiller pour leur donner un peu de caractère. Ou bien on peut tout simplement aimer les rideaux pour la chaleur et le côté cozy qu’ils apportent à une pièce.

Mais au delà de l’esthétique, des rideaux peuvent réellement aider à réchauffer une pièce, ou du moins à ne pas la refroidir en empêchant les courants d’air qui peuvent se glisser par l’encadrement. Donc pratiques, en plus d’être esthétiques !

Optimiser les cuissons

Lorsque vous faites la cuisine, il est tout à fait possible de faire des économies sur votre facture d’électricité en faisant attention à vos cuissons.

Par exemple, veuillez à couvrir votre casserole lorsque vous portez des liquides à ébullition : ils chaufferont plus vite et vous aurez moins besoin d’énergie. Si vous possédez une plaque de cuisson vitrocéramique, vous pouvez utiliser la chaleur qu’il reste lorsque vous coupez le foyer pour finir vos cuissons.

Partagez les frais

Dans la même idée que le co-voiturage, pourquoi ne pas faire du “co-lessivage”, du “co-lavage” de vaisselle ou du “co-wifiage” ? Partagez les utilisations avec vos voisins, ça peut être plus simple, très convivial et aussi économique ! C’est ce que fait par exemple Charlotte avec sa voisine du dessous depuis deux ans en partageant l’utilisation de la machine à laver.

Maintenant que vous savez tout, à vous de jouer pour améliorer la manière dont vous utilisez votre électricité. Si vous voulez aller plus loin dans la compréhension de vos usages et souhaitez repérer les économies que vous pouvez faire immédiatement rien qu’en optimisant vos options d’abonnement d’électricité, demandez-vite votre diagnostic de consommation Wivaldy !

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.