Sélectionner une page

La facture d’électricité estimée : contraintes et solutions

Quel que soit le fournisseur d’électricité que vous avez choisi, un technicien ENEDIS doit passer au moins une fois par an faire le relevé de votre compteur d’électricité. Lorsque vous êtes absent et que le compteur se trouve à l’intérieur de votre domicile, il est possible de le relever soi-même puis de le leur communiquer. C’est ce chiffre en kWh qui sera transmis à votre fournisseur d’électricité et qui permet d’établir votre facture d’électricité.
Mais, me direz-vous, n’existe t-il pas un autre moyen plus simple pour le fournisseur de connaître ma consommation ?

C’est justement une des raisons pour lesquelles ENEDIS remplace peu à peu tous les compteurs en France par les compteurs communicants Linky. Avec Linky, plus besoin qu’un technicien se déplace, votre consommation d’électricité sera directement relevée à distance. Mais revenons-en à cette histoire de facturation !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement
Ce système de relevé annuel induit que vous allez payer une facture d’électricité estimée. En effet, pendant les 12 mois qui séparent la prochaine visite du technicien pour le relevé, à priori on ne sera pas exactement combien vous allez consommer, néanmoins, les fournisseurs vont l’estimer sur la base de vos consommations précédentes ou sur la consommation de l’ancien occupant (si vous venez d’emménager). Ce mode de facturation liée au relevé du compteur annuel soulève des problématiques mais il existe des solutions pour palier à cela ! Point complet sur les contraintes les solutions qui s’offrent à vous !

Facturation estimée, été comme hiver, la facture est la même

Quand j’ai vu avec Wivaldy ma consommation d’électricité baisser de plus en plus au fur et à mesure qu’on s’éloignait de l’hiver, je me suis justement demandé pourquoi sur ma facture d’électricité je payais le même montant chaque mois.

C’est en effet un de gros points faibles du relevé annuel : on n’a pas plus de détails. Bien qu’en réalité on consomme naturellement plus d’électricité en hiver (chauffage, éclairage, cuisson, etc.) le chiffre en kWh relevé est la somme totale de toute l’année qui s’est écoulée.

Il arrive qu’un deuxième relevé soit effectué dans l’année, mais à moins de le faire mois par mois, il n’existe aujourd’hui pas encore de meilleure solution pour facturer la consommation d’électricité au réel.

La facturation estimée, c’est payer pour ce qu’on n’a pas encore consommé

Ce qu’on appelle dans le jargon “ facturation au réel ” est le fait de payer exactement pour ce qu’on consomme, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui avec un relevé annuel.

Dans le système actuel, nous payons un prévisionnel : basé sur la consommation du propriétaire ou locataire précédent, si l’on vient d’emménager ; ou basé sur notre consommation de l’année précédente.

Le fournisseur prend ainsi la consommation annuelle précédente et suppose qu’elle sera la même l’année suivante. Il découpe donc la consommation annuelle en 12, y applique les taxes et nous voilà avec un montant mensuel à payer chaque mois qui est en fait basé sur une supposition et non sur un réel.

Les conséquences de la facturation estimée : la douloureuse épreuve du rattrapage

La surprise du rattrapage sur la facture d’électricité, nous la redoutons tous ! En cause donc, ce système de facturation prévisionnel basé sur l’année précédente. Une fois l’année écoulée, le fournisseur peut comparer et voir grâce au chiffre relevé sur votre compteur si sa prévision était exacte. On peut se douter que souvent, elle ne l’est pas.

Alors pour vous facturer au plus juste de votre consommation, c’est le fameux rattrapage :

  • Soit votre fournisseur constate grâce au relevé que vous avez consommé moins que l’année précédente. Il vous rembourse ou vous diminue vos mensualité.
  • Soit votre fournisseur constate grâce au relevé que vous avez consommé plus que l’année précédente. Il vous demandera alors de payer la différence et peut être vous augmentera vos mensualités en prévisions.

La facturation au réel : pour éviter la facturation estimée

Aujourd’hui, peu de gens le savent, mais la plupart des fournisseurs d’électricité proposent une option de facturation plus réelle. Sous réserve que vous acceptiez de faire le relevé de votre compteur électrique au moins tous les 2 mois et le leur transmettiez, vous pouvez ainsi payer au plus juste.

Linky, une solution tournée vers la transition énergétique

Un des objectifs de la loi relative à la transition énergétique est la diminution de moitié de la consommation d’énergie d’ici 2050. L’une des mesures doit permettre aux consommateurs d’être mieux informés sur leur consommation. Le déploiement des compteurs communicants Linky y répond en partie. Linky doit permettre à chaque français de pouvoir prendre connaissance de sa consommation d’électricité en temps réel. Sans avoir à attendre le relevé pour savoir si on a diminué ou réduit.

Avec les compteurs Linky, le relevé de la consommation d’électricité pourra se faire plus régulièrement, donc permettre une facturation réelle au plus juste. Finis les rattrapages, on paiera exactement ce qu’on a consommé ! Enfin !

Bonus : comment relever son compteur ?

Pour finir, je vais vous expliquer comment relever son compteur d’électricité facilement !

  • Repérez votre compteur :
    • Votre compteur peut se trouver soit à l’intérieur de votre foyer, soit à l’extérieur. Il s’agit d’un boitier bleu avec des chiffres qui tournent en permanence et dont l’unité est “kWh”. À ne pas confondre avec un compteur de gaz qui est souvent noir, mais pas avec la même unité.
    • Si vous voyez plusieurs compteurs, vous pouvez vous assurer que c’est bien le vôtre en comparant les numéros de série, qu’on appelle aussi “matricule”. Le matricule de votre compteur est gravé ou inscrit sur le boitier du compteur et devrait être le même que celui précisé sur votre facture d’électricité.

    • Lisez le chiffre en kWh : le chiffre qui tourne est en kilowattheure. Dès que vous consommez de l’électricité (c’est à dire quasiment tout le temps, surtout si vous avez des appareils en veille), le compteur mesure la quantité que vous utilisez.

    Maintenant que vous savez tout ça, vous pourrez peut-être vous renseigner auprès de votre fournisseur d’électricité pour passer à la facturation au réelle ou alors attendre d’avoir votre Linky pour qu’automatiquement les données soient transmises !

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.