Sélectionner une page

La thermosensibilité : qu’est ce que c’est ?

La thermosensibilité est un terme utilisé de manière curieuse dans le monde de l’énergie, en particulier de la consommation d’électricité. Littéralement, la thermosensibilité désigne le fait d’être sensible à la chaleur. Cependant, lorsqu’on qualifie la France de pays thermosensible, on entend surtout que la France est un pays sensible au froid. En France, plus il fait froid, plus la consommation d’électricité augmente. C’est un facteur non négligeable et essentiel pour analyser, par exemple, les chiffres de production d’électricité comparés d’une année à une autre. Dans son dernier bilan énergétique, RTE a annoncé que la consommation d’électricité en 2016 avait augmenté de 1,5% par rapport à l’année 2015, et ajoute que cela s’explique par une année qui a été plus froide que la précédente, avec 0,8°C de moins qu’en 2015. Ce n’est donc pas un hasard si à la première vague de froid s’abattant sur la France, les médias s’empressent d’annoncer de possibles pénuries d’électricité dans l’hexagone, brandissant dans le même temps le risque de black out. Il s’agit là encore d’une exception énergétique française : la France est un pays thermosensible dont la consommation globale d’électricité augmente à la moindre baisse de température.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement

Le chauffage, responsable de la thermosensibilité

En France, le chauffage est en grande partie assuré par l’électricité, contrairement à la plupart des autres pays dans le monde. Cette exception française trouve ses causes dans une autre exception française : la grande part du nucléaire dans les sources de production d’électricité. En effet, pour assurer la demande en électricité après le choix du nucléaire, les politiques ont fortement encouragé le chauffage électrique à coup de subventions et de communications, je vous l’avais déjà un peu expliqué dans cet article.

 

1°C de moins c’est 2400 MW de consommation en plus

Dans le bilan électrique 2016 de RTE, on estime que chaque degré perdu en hiver fait augmenter la consommation d’électricité française de 2400 MW. La grande majorité des réacteurs nucléaires en France ayant une puissance de 900 MW, il faut donc la puissance de presque 3 réacteurs nucléaires pour répondre à la demande lorsque la température baisse d’1°C. Dit comme ça, la thermosensibilité c’est un peu plus clair !

 

Le chauffage un coût énorme dans les dépenses

Vous faites sûrement partie des plus de 8 millions de Français qui grincent des dents au moment d’allumer le chauffage rien qu’en songeant à la facture qui arrivera dans quelques mois. D’après une étude Quelle Energie, la facture de chauffage annuelle moyenne en 2016 s’est élevée à 1611€. D’après le Commissariat Général au Développement Durable, les dépenses liées au logement représentent 16% du budget des ménages. Il s’agit du plus gros poste de dépense. On y inclut le coût direct du logement, l’eau, le gaz, l’électricité et les combustibles. Le chauffage à lui seul représente 68% des coûts.

 

Suivre ses dépenses de chauffage plus précisément

Il existe des tas de moyens de se chauffer. Au delà de la source utilisée (électricité, gaz ou autre), les moyens par lesquels la chaleur est produite sont tout aussi nombreux (radiateur électrique par rayonnement, convection, etc). Bref, chaque foyer a ses spécificités, le coût du chauffage électrique variera en fonction de l’équipement. Aussi, si les estimations fournies par les fournisseurs et autres comparateurs ne vous convainquent pas, nous proposons de vous effectuer un diagnostic de consommation d’électricité basé sur votre consommation réelle. Vous pourrez enfin déterminer la part précise que représente le chauffage dans votre facture d’électricité et l’optimiser pour faire des économies spécifiques cet hiver. N’hésitez pas à demander votre diagnostic gratuit, et à très bientôt pour en apprendre un peu plus sur le sujet.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.