Sélectionner une page

Conseils pour une température idéale dans votre maison

Régler son chauffage à la bonne température est important lorsqu’on sait qu’il représente presque 30% de la consommation d’électricité dans un foyer (selon RTE). C’est un poste de dépense important qu’il est donc possible d’optimiser pour faire des économies. Trouver la température idéale pour chaque pièce permet de garantir votre confort sans crainte de recevoir une facture d’électricité trop salée.

À chaque pièce sa température

Entrons dans le vif du sujet : à quelle température est-il recommandé de régler son chauffage ? De manière générale, si vous ne pouvez pas régler la température individuellement, 19°C seront amplement suffisants. 19°C est la température recommandée dans les pièces à vivre, celles où vous allez et venez ou exercez une activité particulière. Il s’agit de la salle de séjour, de la cuisine ou du bureau. Lorsque vous dormez, il est recommandé de baisser la température de 3°C, soit 16°C dans la chambre la nuit. Attention, les bébés n’ayant pas encore la capacité de réguler leur température corporelle comme les adultes, il leur faut une chambre plus chauffée la nuit : 19°C ou 20°C seront nécessaires. En revanche, il est conseillé de chauffer la salle de bain à 21°C lorsque vous l’utilisez. Cette température un peu plus élevée que dans les pièces à vivre est nécessaire à cause de l’humidité. Bien entendu, il n’est pas nécessaire de chauffer autant en dehors des périodes où vous utilisez la salle de bain, le matin et le soir. Aussi, en journée, vous pouvez laisser la pièce à 17°C. C’est la température qui est d’ailleurs recommandée pour les toilettes. Lorsque vous vous absentez en journée, vous pouvez baisser la température de votre logement à 14°C. Si vous vous absentez pour une période plus longue, veillez à ne pas couper entièrement le chauffage s’il y a des risque de gels. Vous pouvez maintenir la température à 12°C pour prévenir le gel.

En résumé :

19°C pour les pièces à vivre et la chambre de bébé. 16°C dans les chambres pour dormir la nuit. 21°C dans la salle de bain lorsqu’elle est utilisée. 17°C dans les salles d’eau peu utilisées. 14°C en journée lorsque vous n’êtes pas chez vous. 12°C pour éviter le gel si vous partez longtemps.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement

Chauffer, c’est du bon sens

Ces températures recommandées vous permettront d’éviter de surchauffer inutilement votre logement. Il suffit de faire preuve de bon sens pour réguler au mieux les températures : inutile par exemple de chauffer une pièce dans laquelle vous passez peu de temps. Les pièces à vivre, comme leur nom l’indique, sont des lieux où vous passez un peu plus de temps, c’est la raison pour laquelle vous pouvez logiquement les chauffer un peu plus pour être plus confortable.

 

La température idéale pour mieux dormir

Baisser la température dans la chambre lorsque vous vous couchez permet de garantir un sommeil beaucoup plus agréable. La qualité du sommeil dépend en partie aussi de la température de la pièce. En effet, la température du corps varie dans la journée et elle baisse la nuit. C’est pourquoi il est nécessaire d’aider le corps à se refroidir un peu pour faciliter l’endormissement. À l’inverse, pensez aux nuits caniculaires où il vous a été difficile de vous endormir à cause de la température.

 

L’inconfort thermique

La sensation de confort est indéniablement liée à la température de la pièce, mais en réalité, pas seulement. Ce qu’on appelle l’inconfort thermique peut être provoqué par deux facteurs :

  • la température des murs joue également beaucoup dans la sensation de froid ou de chaud d’une pièce qui est pourtant chauffée.
  • la circulation de l’air dans une pièces.

Si vous chauffez une pièce à 20°C, mais que les paroies de la pièces sont à 14°C, la chaleur va être “aspirée” par le mur, ce qui vous laissera la sensation d’un température à 17°C. En revanche, si les paroies de la pièce sont à 19°, vous aurez la sensation qu’il fait 19,5°C. Si une pièces est soumise à des courants d’air, la sensation de froid sera également beaucoup plus marquée. L’ADEME recommande que la vitesse de l’air ne doit pas dépasser 0,2 mètre par seconde l’hiver.

 

Une histoire d’hormones

La sensation de froid semble être aussi une question d’hormones. Le Guardian rapporte ainsi une étude dans laquelle il a été trouvé que les femmes avaient besoin en moyenne de 2,5°C de plus que les hommes pour une température confortable. En cause, l’oestrogène, une hormone féminine qui épaissit légèrement le sang et diminue l’afflux dans les réseaux sanguins capillaires des extrémités du corps (mains et pieds). D’autre part, la masse musculaire masculine permet de brûler plus de calories, ce qui favorise alors l’afflux sanguin aux extrémités du corps.

 

Baissez la température de 1°C !

Le confort est un sentiment personnel. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les températures recommandées, ne vous obligez pas à les suivre. Mais si vous souhaitez réellement influer sur votre facture énergétique, sachez qu’il suffit de baisser la température d’un degré pour voir instantanément une économie de 7% sur votre facture. Après tout, 1°C c’est quasiment imperceptible, donc vous pouvez commencer par là ! Maintenant vous savez tout sur les températures idéales pour passer un hiver confortable tout en faisant attention à votre facture d’électricité. À vous de régler aux températures qui vous conviennent. Passez un agréable hiver !

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.