“Franchement c’est pas croyable ces factures d’électricité ! On paye des taxes auxquelles on ne comprend rien ! On ne sait même pas à quoi ça sert” !

Mon oncle était assez énervé au dernier repas de famille. Il venait de recevoir sa facture d’électricité qui l’exaspérait encore vivement, alors qu’il avait le sentiment d’avoir fait plutôt attention à utiliser son électricité avec parcimonie.

En réalité, une partie du montant de sa facture d’électricité n’est pas totalement de son fait… En effet, près des deux tiers du montant d’une facture correspondent à une part fixe plus ou moins proportionnelle à la consommation et à l’abonnement d’électricité. Mais alors, à quoi sert toute cette autre partie de la facture que votre fournisseur qui ne va pas directement à votre fournisseur ?
Et bien, sans que vous ne le sachiez vraiment, elle sert au financement de la transition énergétique en France !

Alors qu’on entend souvent parler de la transition énergétique sans savoir vraiment comment en tant que consommateur on peut y prendre part, bonne nouvelle, sachez que vous y contribuez de fait grâce à votre facture d’électricité !
Celle-ci permet de financer de nombreux projets liés au développement durable. Qu’il s’agisse de rénovation du parc immobilier français ou de créer les réseaux électriques de demain, vous êtes toujours impliqué grâce à votre contribution ! En consommant de l’électricité, vous faites un geste pour la planète !

Nous allons vous expliquer sans plus attendre !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité,
elles sont dans votre bilan en ligne !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

1/ Vous contribuez au développement de l’auto-production d’électricité

De plus en plus de Français choisissent d’équiper leurs toitures de panneaux solaires. C’est un moyen de consommer sa propre électricité, tout en soutenant le développement durable et l’emploi dans cette filière. Cependant les panneaux solaires ont un coût et leur installation peut représenter un budget très conséquent. Comptez environ 14.000€ pour une installation destinée à l’auto-consommation.

(Source: inhabitat.com)

Heureusement, l’Etat soutient ces initiatives afin d’encourager la diversification des sources d’électricité et l’implication des Français dans la transition énergétique. Au travers des crédits d’impôts ou des primes à l’autoconsommation, par exemple, les consommateurs souhaitant s’équiper peuvent ainsi être financièrement aidés.
D’autre part, l’Etat oblige EDF à racheter le surplus d’électricité de ces consommateurs/producteurs (à hauteur de 0,10€/kWh).
Si cela vous intéresse, on vous encourage à aller sur le site de InSunWeTrust !

Ces aides et ces initiatives ont un coût, et sont en grande partie financés par la taxe CSPE que vous voyez sur votre facture. La CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité) oblige ainsi tous les fournisseurs d’électricité à contribuer au développement des services publics de l’électricité. Elle est proportionnelle au nombre de kilowattheures consommés par tous les ménages.

Mon oncle, vous et moi, chaque usager du réseau électrique, soutenons donc sans le savoir la transition énergétique grâce à cette taxe.

 

2/ Vous développez le réseau électrique de demain

Le réseau électrique est un formidable système très complexe qui nous permet de produire d’un côté l’électricité et en même temps allumer un interrupteur dans sa cave à l’autre bout pour avoir de la lumière.

Entre ces deux actions, il y a des services publics qui se chargent de transporter et de distribuer cette électricité :

D’un côté, RTE (Réseau de Transport d’Électricité) achemine l’électricité produite dans les différentes centrales partout en France.

De l’autre, Enedis (ex-ERDF) prend le relai pour distribuer cette électricité à tous les foyers et lieux ayant besoin d’électricité.
Enedis est en quelque sorte à l’électricité, ce que le plombier est à l’eau, tandis que RTE s’occupe des canalisations ayant un débit trop fort pour vous y raccorder directement. Toutes ces canalisations, il faut les entretenir, les renouveler et aussi les raccorder aux pays voisins en cas de besoin (lorsqu’on produit trop d’électricité ou qu’on n’en produit pas assez en France par exemple). Pour comprendre ce système électrique magique, nous vous avions fait une vidéo explicative très simple.

Pourtant, peu de personnes connaissent RTE ou Enedis. Que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous n’interagissez pas au quotidien avec RTE et Enedis. C’est parce que votre fournisseur s’occupe de vos relations avec elles :
En cas de changement de fournisseur ou d’installation, votre fournisseur prendra contact avec le réseau de distribution pour que tout soit arrangé pour vous.

La partie acheminement de votre facture d’électricité permet de financer ces services publics. Vous permettez ainsi à RTE et Enedis de faire ce qu’il savent faire de mieux : entretenir le réseau électricité, s’assurer qu’il fonctionne correctement, et le moderniser. Vous avez sans doute entendu parler des compteurs communicants qui remplacent nos vieux compteurs électriques, ou bien vous avez déjà vu des techniciens dans les camionnettes bleues affairés à remettre en état un poteau électrique qui a été renversé par une tempête par exemple. C’est grâce à cette taxe que leur travail est possible.

Le rôle de RTE et Enedis est amené à s’intensifier dans les années qui viennent avec les enjeux de la transition énergétique. Si nous souhaitons réduire notre dépendance au nucléaire, il faudra construire de nouveaux champs d’éoliennes ou de panneaux solaires, et donc de nouvelles canalisations (lignes à haute tension). Cela est aussi valable pour l’aménagement de bornes de recharge électrique dans les stations services, Enedis a du pain sur la planche.

3/ Vous participez à la rénovation énergétique du parc immobilier français

Qu’il s’agisse de changer sa chaudière au fioul, de remplacer ses fenêtres ou d’isoler ses combles, ces mesures permettent d’économiser de l’énergie et participent au développement durable. En finir avec les bâtiments énergivores qui sont des passoires énergétiques est un des objectifs ambitieux de la France, avec une volonté de réduction de 60% la consommation du parc immobilier à l’horizon 2050, par rapport à 2010 !

(Source: pixabay.com)

Plusieurs aides ont donc été mises en place pour encourager ces travaux de rénovation. Elles visent prioritairement les foyers les plus modestes et mal isolés, mais concernent aussi potentiellement tout ceux entreprenant des travaux de rénovation. N’hésitez donc pas à vous renseigner si cela vous concerne !

Les fournisseurs d’énergies sont tenus de contribuer au financement des travaux d’économies d’énergies par l’Etat. Ils doivent justifier un montant précis d’économies d’énergies à l’aide de ce qu’on appelle des CEE (Certificats Economie d’Energies). Ces travaux d’économies d’énergies sont financés d’une part par les fournisseurs, mais aussi un par vous par la CSPE. Rien qu’entre 2015 et 2017, les fournisseurs ont dépensé 2 milliards d’euros pour ce programme, tandis que la CSPE a financé 320 millions d’euros de travaux.

4/ Vous financez les services communaux

Les communes et les départements prélèvent également une taxe sur votre facture d’électricité. Il s’agit de la ligne TCFE (Taxe sur la Consommation Finale d’Électricité). Ainsi vous reversez plus ou moins d’argent à votre mairie et département selon votre lieu d’habitation. Cette taxe alimente directement le budget de votre mairie ou de votre département et est utilisée librement par ceux-ci. Votre TCFE peut, par exemple, financer des travaux de voirie ou participer au budget d’une crèche.

(Source: wikipedia.com)

Au prochain déménagement nous vous conseillons donc de penser à Montréal, dans l’Aude. Vous pourrez y visiter la magnifique collégiale Saint-Vincent de Montréal, classée bâtiment historique. La TCFE y est de seulement 0.0045€ par kWh, c’est le cas pour seulement 7 autres communes en France !

Mes parents habitent à côté de Beauchastel en Ardèche. La ville est au croisement de l’Eyrieux et du Rhône, et a un joli petit village médiale. Malheureusement la TCFE y est assez élevée (0.0096€ par kWh). Désolé, les Beauchastellois !

 

Ce qu’il faut retenir

Les deux tiers du montant de votre facture d’électricité sont constitués de taxes qui servent à garantir à tous les Français un réseau électrique performant et de qualité. Nous y contribuons tous proportionnellement à la quantité d’électricité consommée et indépendamment du fournisseur d’électricité choisi. C’est un peu comme la TVA qu’on paye sur tous les produits ou les services que l’on consomme, mais spécifiquement destinée à tout ce qui touche à l’électricité.

On aide autant les ménages en situation précaire qui ont besoin de rendre leur logement plus économe en énergie, que les consommateurs qui produisent de l’électricité pour le réseau, que les zones d’habitation qui n’ont pas accès à une électricité à un prix abordable, que le développement des énergies renouvelables, etc.

Bref, la facture d’électricité est loin d’être un simple ticket de caisse du fournisseur et concerne énormément de monde ! Alors rassurez-vous, même si les taxes que vous payez sur votre facture d’électricité sont incompréhensibles, sachez qu’elles ont pour objectif de faire baisser des coûts par ailleurs.
La prochaine fois que vous entendez quelqu’un raler :

  • D’abord, félicitez-le plutôt pour sa bonne action !
  • Et conseillez-lui Wivaldy, on pourra l’aider à maîtriser l’autre partie de sa facture d’électricité grâce à notre analyse de consommation !

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Ça vous intéressera aussi :

Diplômé de Sciences Po, Théophile est passionné par le monde énergétique, et notamment l’électricité. Toujours à l’affût des faits et gestes des fournisseurs, il partage ses connaissances pour vous aider à y voir plus clair sur votre consommation actuelle et future.

Share This