L’eau chaude est le deuxième poste de dépense en électricité après le chauffage. Selon EDF, elle représente entre 11% et 15% de la dépense annuelle. C’est dire que de ce côté, on peut aller chercher aussi des économies et optimiser le fonctionnement de son ballon d’eau chaude.

Bien entendu, on ne traitera ici que des ballons d’eau chaude électriques, puisque il est question de consommation d’électricité.
Sachez par ailleurs qu’il existe différentes manières d’obtenir de l’eau chaude sanitaire : grâce à l’électricité, mais aussi au gaz ou encore au soleil.
L’eau chaude obtenue par chauffe-eau électrique reste aujourd’hui la plus chère, le prix du gaz étant moins élevé et le ce système chauffant une quantité d’eau moins importante plus rapidement au lieu de chauffer un grand volume.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité,
elles sont dans votre bilan en ligne !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Chauffe-eau ? Ballon d’eau chaude ?

On parle souvent de chauffe-eau électrique pour désigner le ballon d’eau chaude ou le cumulus. Il s’agit du système où l’eau est stockée dans un grand réservoir qui la garde chaude pour qu’on puisse s’en servir à la demande.
On parle de chauffe eau à accumulation, car l’eau chaude sort par le haut pendant que le bas se remplit d’eau froide qui sera à son tour chauffée à température.
À l’inverse, les chauffe-eau instantanées n’accumulent pas l’eau mais la chauffent directement à la demande au fur et à mesure qu’on en a besoin. Ce système est moins répandu car demande une trop grande puissance de chauffe, donc une dépense d’électricité élevée.

Combien consomme un chauffe-eau ?

Prenons l’exemple d’un ballon d’eau chaude de 100L vendu dans une grande enseigne. Elle coûte à l’achat environ 220€ et convient très bien pour 2 personnes.
La puissance du chauffe-eau annoncée par le fabricant est de 1200W et le temps de chauffe de 5h30. Sans compter la déperdition de chaleur éventuelle, 6,6 kWh sont nécessaires pour chauffer l’eau chaque jour. Soit 2 409 kWh par an. Le coût d’utilisation du chauffe-eau revient alors à environ 289€ par an (sans compter l’abonnement d’électricité).

 

Optimiser son chauffe-eau

Quelle taille ?

Pour optimiser l’utilisation de son chauffe-eau, il vaut mieux le choisir d’une capacité adaptée à votre mode de vie.
On considère qu’une personne a besoin de 50L d’eau par jour et un enfant de 25L. Aussi, pour un foyer de 2 adultes, un ballon de 100L sera suffisant.

Quelle température ?

On le sait peu, mais régler la température de son chauffe-eau permet de faire des économies d’électricité conséquentes. En effet, chauffer une eau à 50°C nécessite moins d’électricité que pour chauffer une eau à 60°C.

Il ne faut toutefois pas chauffer l’eau à moins de 50°C, ce qui favoriserait le développement de bactéries comme la salmonelle.
En revanche, chauffer à plus de 60°C est souvent inutile car on risquerait de se brûler avec l’eau chaude, mais aussi d’abîmer plus rapidement son appareil avec le tartre par exemple.

Quel cycle ?

Régler les périodes de chauffe de votre ballon d’eau chaude est également très important si vous souhaitez faire des économies d’électricité. Inutile de chauffer l’eau en pleine journée si vous prenez une douche le matin. Il suffit de le régler pour chauffer l’eau la nuit avant votre réveil.
Ainsi, vous pourrez profiter des heures creuses si la tarification de votre abonnement d’électricité le permet.

Les ballons d’eau chaudes les plus récents peuvent être réglés pour prendre en charge les périodes d’absence. Sinon, vous pouvez baisser la température de chauffe à 50°C lorsque vous n’êtes pas là pendant quelques jours. Et si vous êtes absent pendant plus longtemps, vous pouvez arrêter son fonctionnement. Mais n’oubliez pas alors de chauffer l’eau à 70°C lorsque vous le remettez en marche, afin de supprimer les bactéries qui se seraient développées.

Quel emplacement ?

L’emplacement du chauffe-eau peut être aussi source d’économie.
Plus vous le placerez proche des lieux où vous avez besoin d’eau chaude, plus vous éviterez les déperditions de chaleurs causées par la distance et les tuyaux qui l’acheminement. Vous pouvez d’ailleurs également isoler les tuyaux pour améliorer l’efficacité.
En plaçant le ballon d’eau chaude dans un lieu qui n’est pas trop froid, vous éviterez aussi les déperditions de chaleur qui forceront le ballon à chauffer d’avantage.

Quel entretien ?

En fonction de votre type de chauffe eau, l’entretien sera plus ou moins nécessaire régulièrement.
L’eau est chauffée par une résistance. Elle peut être de plusieurs natures.
Les plus courantes sont de type stéatite : la résistance n’est pas en contact direct avec l’eau mais protégée par un fourreau émaillé, ce qui assure une meilleure protection contre le tartre de l’eau calcaire.
Les résistances blindées sont en contact avec l’eau et donc s’entartrent plus rapidement.
En revanche, les résistances ACI Hybride sont les plus efficaces et durables.

Cependant, il est conseillé de faire entretenir son chauffe-eau électrique tous les 2 ans et de le faire détartrer. Un chauffe-eau entartré consomme beaucoup plus.

 

Régler son eau chaude

Après les réglages de son chauffe-eau, on peut procéder au réglage de son eau chaude. Pour cela, le bon sens et l’intuition vous aideront.
Sachez qu’une température de 38°C est suffisante pour une douche. Inutile d’avoir de l’eau plus chaude, sinon on risque de se brûler.
Pour régler la température de votre eau, munissez-vous d’un thermomètre et placez la sonde sous l’eau qui coule du robinet.
Si vous disposez d’un mitigeur, il faut positionner l’eau tiède aux ⅔ vers le chaud.

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager à vos amis, je serais ravie de vous avoir appris quelque chose.

À bientôt.

Norida

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Ça vous intéressera aussi :

Norida co-fondatrice de Wivaldy

Co-fondatrice de Wivaldy.
J’étais comme vous, je n’y connaissais pas grand chose. Mais en faisant de la consommation d’électricité mon métier, j’ai découvert un sujet passionnant que j’aimerais partager avec vous. Suivez-moi dans l’aventure Wivaldy.

Share This