On se demande souvent pourquoi on devrait être contraint de faire des gestes écologiques alors que les voisins n’ont pas la même sensibilité. Finalement, est-ce que ça va changer quelque chose pour la planète ? Nous avons l’intime conviction que la réponse est “Oui” ! D’abord, parce que si on transforme cette “contrainte” en habitude, elle devient naturelle et l’impact positif est automatique. Ensuite, parce que les voisins font sûrement des choses aussi de leur côté sans que vous ne le sachiez. Les choses changent petit à petit et on ne s’en rend pas forcément compte. Enfin, parce que ce sont ces petits gestes qui n’ont l’air de rien qui finissent par avoir un grand impact pour l’environnement. En terme d’écologie, il n’y a pas de geste vain. En s’y mettant tous ensemble, on finit par créer un bel effet papillon.

Aujourd’hui, on vous parle de quelques petits gestes quotidiens en prévision de l’automne qui ont autant d’impact sur votre facture d’électricité que pour la planète ! Et pour vous aider à aller plus loin, nous allons vous parler des merveilleux conseils de la newsletter Rutabaga que nous aimons beaucoup.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité,
elles sont dans votre bilan en ligne !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Un geste écologique simple en prévision de l’automne : préparez vos radiateurs !

C’est bientôt l’automne. À nous les soirées cocooning lovés dans le canapé sous une couverture polaire toute douce ! Que vos soirées d’hiver ressemblent ou non aux nôtres, il y a un détail que nous aurons tous en commun : l’augmentation de notre consommation d’électricité due au radiateur électrique. À cela nous n’y pouvons pas grand chose, notre consommation d’électricité est thermosensible : chaque baisse de température a une incidence directe sur la facture énergétique.

Bien sûr, nous avons des astuces pour vous aider à mieux gérer votre consommation de chauffage, nous vous en parlerons dans un prochain article. Car pour l’heure, le plus important est de préparer la mise en route de vos radiateurs.

Cela fait peut être maintenant plus de huit mois qu’ils sont au repos. Ils ont sûrement eu tout le loisir d’accumuler un tas de poussière dont il faut se débarrasser avant de les allumer. Vous ne les voyez peut-être pas à l’extérieur de l’appareil, mais la poussière peut se cacher jusqu’à l’intérieur de toutes les ouvertures possibles.

Armez-vous d’un aspirateur et d’une petite heure devant vous. Un peu plus selon le nombre de radiateurs dont votre logement est équipé. Décrochez les appareils du mur et aspirez bien la poussière à l’extérieur. Si vous le pouvez, ouvrez les grilles et chassez également la poussière à l’intérieur.

Pourquoi dépoussiérer vos appareils de chauffage est-il un geste écologique ? Tout simplement parce que vous contribuez à leur bonne marche et donc à une optimisation de leur consommation d’énergie. Si vous ne le faites pas, vous risquez à l’allumage de brûler les poussières, de sentir une odeur gênante, de vouloir ouvrir les fenêtres pour aérer et donc de pousser vos radiateurs à consommer encore plus pour combler l’écart de température que vous avez occasionné.

Utiliser la fonction “éco” peut réellement être un geste écologique !

Nous sommes d’accord, le temps est un luxe dont nous manquons de plus en plus au fur et à mesure que les jours raccourcissent. C’est d’ailleurs l’une des raisons les plus invoquées par les utilisateurs pour expliquer le peu d’utilisation des fonctions “éco” de leurs machines à laver ou lave-vaisselle. Pas les jours qui raccourcissent, bien sûr, mais les cycles “éco” qui sont plus longs. Pourtant, prendre le temps d’utiliser les modes “Éco” de certains appareils électroménagers pourrait faire économiser pas mal d’électricité. Quelle est la différence entre un programme de lavage normal ou un programme “éco” ? C’est essentiellement la température de l’eau et la manière dont elle est gérée par la machine. En mode “éco”, la température de l’eau va être chauffée progressivement, c’est la raison pour laquelle le cycle dure plus longtemps, mais que l’énergie est paradoxalement plus économisée. À l’inverse, dans un programme rapide par exemple, pour aller plus vite, la machine va dépenser beaucoup d’électricité pour chauffer l’eau très rapidement.

Donc si vous avez le choix et le temps, pensez à utiliser le mode “éco” de votre machine à laver ou de votre lave-vaisselle. Vérifiez la notice de la machine fournie par le fabricant pour optimiser son utilisation. La plupart des utilisateurs se contentent d’utiliser le mode par défaut qui n’est pas forcément le plus économique ou écologique.

Enfin, pour allier geste écologique et économique, vous pouvez programmer votre lavage “éco” pendant vos heures creuses si vous avez l’option. Vous bénéficierez ainsi d’une électricité à un tarif bas pendant ce temps.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité,
elles sont dans votre bilan en ligne !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Le geste écologique qui prolonge la durée de vie de votre bouilloire électrique

Connaissez-vous une astuce qui permette d’entretenir une bouilloire électrique, diminue l’usage de l’eau en bouteille et qui en bonus contribue à la bonne santé de vos plantes ? Tout ça en même temps ? Si la promesse vous séduit, nous vous invitons à découvrir l’eau filtrée !

Nous utilisons nous-même cette astuce depuis quelques mois sous deux formes différentes, qui ont chacun leur particularité :

  • la carafe à filtre : il existe plusieurs marques qui commercialisent des carafes à eau munies de filtre. Le recyclage de ces filtres peut se révéler un peu compliqué.
  • le charbon actif qui fait naturellement le même travail. Il nécessite un temps d’action plus long mais une fois sa fin de vie arrivée, il peut servir pour beaucoup d’autre chose !

Premier avantage : l’eau filtrée contribue à diminuer l’usage des bouteilles en plastique. Le filtre débarasse l’eau du robinet de son calcaire, des métaux et du chlore et donne ainsi une eau d’aussi bonne qualité que l’eau minérale. Il n’est ainsi plus utile d’acheter de l’eau en bouteille dont le plastique pollue malheureusement beaucoup la nature.

Deuxième avantage : l’eau filtrée n’entartre pas les appareils et ustensiles de cuisine. Débarassée du calcaire, l’eau que l’on utilise pour la bouilloire électrique, pour les cuiseurs vapeur et même simplement dans une casserole, ne laisse plus de dépôt. Notre bouilloire électrique est ainsi aujourd’hui aussi neuve qu’à l’origine, aucune trace de calcaire au fond !

Troisième avantage, l’eau filtrée est excellente pour arroser les plantes d’intérieur. Ces dernières souffrent souvent d’une eau trop calcaire qui les abîme, quand on n’a pas la chance de pouvoir collecter de l’eau de pluie.

Du point de vue de l’électricité, grâce à l’eau filtrée, une bouilloire bien entretenue ne surconsomme pas d’électricité et a une durée de vie plus longue. Un geste écologique sous bien des aspects !

Découvrir davantage de gestes écologiques grâce à Rutabaga

Si ces quelques gestes, faciles à mettre en place dans votre quotidien ont titillé votre conscience écologique, nous vous invitons à découvrir Rutabaga, la newsletter intelligente qui fait du bien à la planète !

Rutabaga c’est un programme par email qui dure un an. Une fois par semaine on reçoit la présentation d’un geste écologique. “Je voulais un format court pour donner plus d’impact aux gestes écologiques présentés. Le fait de recevoir 50 gestes sous la forme d’un parcours permet également à l’utilisateur de sentir une progression dans sa relation à l’environnement”, explique Félix, à l’origine de Rutabaga. Les thèmes abordés sont variés et concernent tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, la beauté, le transport, le recyclage et bien d’autres encore.

Le monde idéal, selon Félix de Rutabaga : “ce serait un monde plus en phase avec la nature, notamment dans les villes. J’imagine des villes vertes, autonomes en énergie et en production agricole, grâce à des potagers sur les toits et aux alentours. J’imagine également une éducation très différente, axée sur l’enseignement classique mais également sur le développement durable, avec des cours de recyclage, de jardinage… Et donc forcément, une planète en bien meilleur état.”

Ce qu’on aime, c’est le format, facile et rapide à lire, juste de quoi nous faire prendre conscience qu’une autre manière de consommer, plus respectueuse de l’environnement existe et qu’il nous appartient de l’explorer, la mettre en place et l’adopter au quotidien.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Ça vous intéressera aussi :

Norida co-fondatrice de Wivaldy

Co-fondatrice de Wivaldy.
J’étais comme vous, je n’y connaissais pas grand chose. Mais en faisant de la consommation d’électricité mon métier, j’ai découvert un sujet passionnant que j’aimerais partager avec vous. Suivez-moi dans l’aventure Wivaldy.

Share This