Sélectionner une page

Quelle est la consommation électrique d’un ventilateur ?

Accueil > Consommation appareils électroménagers > Consommation d'un ventilateur

Les températures très chaudes de l’été ne durent heureusement pas trop longtemps en France, sauf dans le sud et sauf quand le réchauffement climatique s’en mêle. ? Sans surprise d’ailleurs, le climatiseur est installé plus couramment dans le Sud de la France. Sinon, y a t-il d’autres solutions pour gagner un peu de fraîcheur ? On fait aujourd’hui le point pour vous.

Les différents appareils pour rafraîchir son foyer.

Il existe aujourd’hui 3 manières principales pour apporter de la fraîcheur dans son logement : le climatiseur, le rafraichisseur d’air et le ventilateur.

Le climatiseur

Le moyen le plus efficace pour apporter de la fraîcheur est le climatiseur. C’est le seul appareil qui permet de produire vraiment du froid. L’un des inconvénients est la nécessité de prévoir l’évacuation de la chaleur extraite à l’extérieur du logement. Il existe 2 types de climatiseurs : les monoblocs qui puisent et restituent l’air depuis un même appareil ; et les multisplits qui divisent donc les fonctions, laissant l’appareil qui restitue l’air froid seulement à l’intérieur du logement pendant que l’appareil qui puise et évacue le chaud est installé à l’extérieur. Première chose à savoir, on choisit son climatiseur pour sa puissance frigorifique en fonction de la taille de la pièce. Il est conseillé une base de 100 Watt par m2. Autre inconvénient du climatiseur, il est très énergivore. Selon l’Ademe, la climatisation peut augmenter votre facture d’électricité de 10%. Comme le climatiseur régule la température de la pièce, sachez qu’en augmentant d’1°C la température à laquelle vous le réglez, c’est 5% à 10% de consommation électrique en moins sur l’année. Il existe également des climatiseurs réversibles, qui à l’inverse, en hiver, deviennent des radiateurs. À ce moment-là, au lieu de produire du froid, ils produisent du chaud. Un appareil 2 en 1, en quelque sorte.

Le rafraîchisseur d’air

Comme son nom l’indique, le rafraîchisseur d’air ne peut pas produire du froid comme le fait un climatiseur. Il se compose d’un bac à eau qu’il faut remplir et qui permet d’humidifier le filtre par lequel passe l’air, qui est ainsi rafraîchie. Plus l’eau avec laquelle vous la remplissez est froide, plus l’air sera frais. Impossible cependant de choisir sa température. Le rafraîchisseur d’air est quasi deux fois moins cher qu’un climatiseur à l’achat. Il consommera également moins d’électricité.

Le ventilateur

Inutile d’en dire plus, on connaît tous sa fonction : brasser de l’air.

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement

Évaluer leur consommation d’électricité

Quelle que soit la solution électrique pour laquelle vous optez, sachez que leur consommation n’aura de sens qu’en perspective du temps de marche face à sa puissance. En effet, un appareil puissant mais que vous utiliserez moins longtemps chaque jour vous coûtera toujours moins cher qu’un appareil moins puissant mais qui fonctionne en continu pendant des heures. Sachez cependant qu’un ventilateur consommerait en moyenne vingt fois moins d’électricité qu’un climatiseur selon l’ADEME.

 

La solution la moins chère

Comme toujours, pour éviter une trop grosse dépense énergétique, la façon la plus simple reste encore de se passer de ces appareils, ou de limiter leurs usages. Il existe quelques gestes simples qui peuvent vous aider à vous rafraîchir tout à fait naturellement :

  • Fermez les rideaux ou les volets en journée si vous n’êtes pas là pour éviter que les rayons du soleil ne pénètrent à l’intérieur et chauffent votre logement. Vous optimiserez ainsi la fraîcheur de vos pièces.
  • Veillez également à fermer les fenêtres si vous n’êtes pas là pour préserver la fraîcheur à l’intérieur.
  • Il existe d’ailleurs des films de protection solaire qui se posent sur vos vitres de fenêtre et qui permettent de renvoyer la chaleur pour ne pas la laisser filtrer à l’intérieur.
  • En soirée dès qu’il fait plus frais, aérez en ouvrant fenêtres et porte pour faire des courant d’air qui rafraichiront votre logement.
  • Les plantes d’intérieur, comme les cactées, permettent d’absorber l’humidité, ce qui aura pour conséquence de diminuer la sensation de chaleur.
  • Limitez l’utilisation des appareils qui chauffent, comme les appareils de cuisson.
  • Mangez des crudités et des fruits pour vous rafraîchir.

Maintenant, si vous souhaitez mieux maîtriser l’impact de votre climatiseur ou ventilateur sur votre budget électricité, n’attendez pas plus et demandez votre diagnostic de consommation d’électricité Wivaldy !

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.