Sélectionner une page

Comment choisir un micro-ondes et optimiser sa consommation d’électricité ?

Le micro-ondes est apparu dans les premières cuisines en 1975 mais a été inventé presque 30 ans auparavant, par l’Américain Percy Spencer (en 1947). À l’époque, son prix très élevé (environ 3 000$ !) et sa taille imposante (presque 2 mètres !) ne permettaient pas aux ménages de s’en équiper. Aujourd’hui le micro-ondes est très répandu, même incontournable jusque dans les logements les plus petits. 91% des foyers français en sont équipés.
Le micro-ondes permet un gain de temps considérable en chauffant rapidement les aliments ou en les décongelant. Mais il peut faire bien davantage ! De nouvelles fonctionnalités sont apparues comme le grill, ce qui lui permet de rendre peu à peu presque les mêmes services qu’un four traditionnel.
Bien qu’il soit considéré comme un petit électroménager peu énergivore, attention, ces nouvelles fonctionnalités peuvent lui faire consommer beaucoup plus d’électricité.
Alors comment bien choisir son micro-ondes et éviter d’alourdir sa facture d’électricité ?

Comment choisir son micro-ondes ?

Pour choisir au mieux un micro-ondes, il est important d’anticiper l’utilisation que l’on souhaite en faire.
Aujourd’hui, il existe une multitude de modèles, marques et fonctionnalités, accessibles pour tous les budgets (à partir de 40€ jusqu’à plus de 500€).
Voici une liste des caractéristiques et fonctionnalités à prendre en compte pour bien choisir votre micro-ondes.

1 – La taille du micro-ondes

Il existe plusieurs tailles de micro-ondes. Leurs tailles sont exprimés en profondeur mesurée ou en capacité en litre. La plus petite capacité est de 20L et les plus gros micro-ondes peuvent aller jusqu’à 45L.
Choisissez la capacité en fonction de votre situation : ainsi, un 20L conviendra parfaitement aux couples ou aux célibataires, tandis que les 40L seront plus confortables pour une utilisation familiale : un micro-onde avec une grande capacité permet de faire chauffer plusieurs éléments simultanément.

2 – Les micro-ondes encastrables ou non

Le choix de votre micro-ondes dépendra également de l’équipement de votre cuisine : si vous souhaitez l’intégrer dans un meuble prévu à cet effet, vous pouvez opter pour un micro-ondes encastrable. Ils sont plus chers (leur prix démarre aux alentours de 400€) mais disposent en contrepartie de plus d’option de cuisson qu’un simple micro-ondes.

3 – Les micro-ondes avec fonction grill

Si vous souhaitez un micro-ondes qui dispose d’une fonctionnalité supplémentaire, il existe des micro-ondes avec fonction grill pour pouvoir dorer ou saisir votre aliment en plus de simplement le réchauffer ou le décongeler.
La fonction grill est de plus en plus présente dans les modèles accessibles aux plus petits budgets vous pouvez en trouver à partir de 40€.

4 – Les micro-ondes combinés

Ces modèles proposent de réchauffer ou décongeler vos plats, mais aussi de cuire ou de gratiner des plats tout comme le ferait un four traditionnel. C’est une bonne alternative pour les petits logements qui n’ont pas la place de s’équiper des deux appareils.
Le prix des micro-ondes combinés démarre aux alentours de 100€.

5 – La consommation d’électricité d’un micro-ondes

En fonction de la taille et des fonctionnalités que vous attendez de votre micro-ondes, sa consommation d’électricité variera, parfois, du simple au double.

Les plus petits modèles, les moins chers ont des puissances autour de 700 watts. Si vous les utilisez pendant 10 minutes, il vous en coûtera environ 1,7 centimes d’euro pour 10 minutes d’utilisation.
Les plus grands modèles peuvent aller jusqu’à 1000 W, soit environ 2,5 centimes d’euro pour 10 minutes d’utilisation.
Sachez quand même qu’il vous faudra plus de temps avec un micro-ondes à 700 W qu’avec un micro-ondes à 1000 W pour réchauffer un plat.

Sachez que si vous optez pour une fonction grill ou un combiné, la puissance nécessaire au fonctionnement de l’appareil augmentera sa consommation d’électricité.
La fonction grill nécessite environ 1 500 W. Elle consomme donc presque deux fois plus d’électricité qu’un simple petit micro-ondes, soit environ 3,7 centimes d’euro pour 10 minutes d’utilisation de la fonction grill.

 

Comment optimiser la consommation d’électricité de son micro-ondes ?

1 – Utilisez le micro-onde pour chauffer vos aliments

Grâce à son système de chauffe par ondes, le four à micro-ondes est très efficace et donc consomme peu. C’est pour cette raison qu’il est beaucoup plus économique de réchauffer un plat au micro-ondes plutôt qu’au four ou sur vos plaques électriques.
Par exemple, cuire une betterave de manière traditionnelle prend environ 1h30 dans une casserole d’eau, 45 minutes avec un cocotte et seulement 10 minutes avec un micro-ondes !!! Une économie de temps et d’électricité imbattable !

2 – Évitez de chauffer des aliments volumineux

Attention, si vous souhaitez chauffer quelque chose de plus gros, c’est le contraire qui se passe : un micro-ondes aura beaucoup plus de mal à pénétrer jusqu’au coeur de l’aliment pour le chauffer alors que la chaleur d’un four y parviendra plus aisément.
Découpez vos gros aliments, répartissez-les ou chauffez-les en plusieurs fois.

3 – Si vous l’utilisez peu, débranchez-le

Comme beaucoup d’appareils électroménagers, on a tendance à laisser le micro-ondes branché en permanence. Sa consommation en veille n’est pourtant pas anodine car l’horloge qui affiche l’heure consomme de l’électricité. Si vous n’utilisez pas quotidiennement votre micro-ondes, il se peut que l’affichage de l’heure vous coûte plus cher en électricité que l’utilisation que vous en faites réellement !

4 – Entretenez votre micro-ondes

Nettoyez régulièrement votre micro-ondes pour le débarrasser des éventuels résidus d’aliments. Vous éviterez ainsi de chauffer des restes inutilement et votre appareil ne sera que plus efficace, puisqu’il pourra concentrer ses ondes sur le seul aliment que vous souhaitez (en quelque sorte…).

Vérifiez surtout que les joints de votre micro-ondes sont en bon état et que coffre n’est pas abîmé. Les ondes émises par un micro-ondes sont équivalentes, voire inférieures à celles d’un smartphone utilisant la 4G et ne représentent pas de danger pour la santé selon les spécialistes aujourd’hui. Cela seulement si votre micro-ondes est en bon état et que les ondes restent bien contenues par son coffrage. Donc gardez un oeil sur l’état du coffre, de la porte et des joints.

Le four à micro-ondes reste le seul appareil capable de chauffer efficacement les plats. Et de plus en plus, les nouvelles fonctionnalités qu’il proposent permettent même de représenter une bonne alternative au four traditionnel.
Taille, puissance, fonction, vous savez maintenant à quoi vous attendre pour anticiper sa consommation d’électricité.

Tiens, d’ailleurs, à votre avis, à combien s’élevait la puissance du premièr micro-ondes ccommercialisé en 1975 ? Laissez-nous votre réponse en commentaire !

En attendant d’avoir la réponse, découvrez votre diagnostic de consommation Wivaldy qui vous permettra de savoir si votre consommation en veille est normale par rapport à celle des foyers similaires !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement

Acheter un micro-ondes : pour quelle utilisation ?

1 – Pour réchauffer et décongeler ses aliments

En permettant de réchauffer plus vite ses plats, le micro-onde s’est imposé comme un indispensable dans toutes les cuisines et même les plus petites. De l’étudiant désargenté qui réchauffe les plats ramenés de son week-end familial, à la maman pressée préparant rapidement le repas de ses enfants, en passant par le cadre très occupé qui achète et chauffe son plat cuisiné au supermarché en bas de son bureau, le micro-ondes est LE moyen le plus simple et rapide pour réchauffer ses aliments.

La fonction décongélation est aussi incontournable, c’est la meilleure amie des amateurs de plats surgelés, ou des cuisiniers prévoyants et généreux qui gardent les surplus de leurs préparations au congélateur.

2 – Faire la cuisine au micro-ondes

Longtemps cantonné aux rôle de réchauffage et de décongélation, de plus en plus de cuisines sont possibles avec un micro-ondes, au grand damne des cuisiniers attachés à leurs ustensiles traditionnels.
Aujourd’hui, les sites internet et même les livres regorgent de recettes à préparer exclusivement au micro-ondes : mug cakes (gâteau minute dans une tasse), gratin dauphinois, chips, légumes, etc. La créativité culinaire a en réalité beaucoup de potentiel avec un micro-ondes.

3 – Une alternative au four traditionnel ?

Bien qu’on puisse préparer facilement ses plats et les réchauffer avec un micro-ondes, il n’en reste pas moins qu’un micro-ondes n’a pas exactement les mêmes fonctionnalités qu’un four traditionnel.
Tout d’abord le mode de chauffe est différent : là où un four produit de la chaleur grâce à une résistance électrique, le four à micro-ondes chauffe en stimulant les particules d’eau d’un aliment grâce à ses ondes.
Aussi, un micro-ondes ne peut pas dorer ou griller : techniquement, la chaleur intense du four dé-sèche une partie de l’aliment à la limite de le brûler (c’est le principe de dorer ou griller). À l’inverse, un micro-ondes utilisant les particules d’eau, ne peut pas l’éliminer pour le processus de grill.
C’est la raison pour laquelle l’utilisation d’un four traditionnel est différent de ce que peut permettre un micro-ondes.

4 – De nouvelles fonctionnalités

Bonne nouvelle, aujourd’hui le micro-ondes peut faire bien plus que chauffer vos plats grâce à de nombreuses fonctionnalités qui se sont développées. Ainsi les micro-ondes aujourd’hui peuvent faire de la cuisson vapeur ou griller les aliments.
Pour ceux qui n’auraient pas envie de faire le choix drastique entre un four traditionnel et un micro-ondes, les différences s’estompent donc de plus en plus.

Les micro-ondes intelligents aussi ont fait leur apparitions ces dernières années : véritables conseillers culinaires et diététiques, ces appareils 2.0 reliés au Wi-Fi sont capables de s’adapter automatiquement en fonction des caractéristiques propres aux aliments, pour optimiser la cuisson.
Certains sont mêmes capables de vous donner des recettes.

5 – Dans quel cas ne pas utiliser un micro-ondes ?

Même si le micro-ondes est très pratique, il reste encore quelques contre indications liées à son utilisation.
Certains matériaux ne sont pas recommandés avec les micro-ondes : pas d’aluminium ni métal, ça c’est bien connu, mais le plastique est de plus en plus décrié. Il est fortement déconseillé chauffer ses aliments au micro-ondes dans du plastique, car cette matière est composée de nombreux produits toxiques qui risquent de se répandre sur les aliments lors de la cuisson.
Attention également à ne pas chauffer trop fortement, à trop haute température le plastique fond. Vous trouverez les indications les couvercles des plats vendus qui spécifient s’ils sont adaptés ou non au micro-ondes et quelle température ils peuvent supporter.
Dans tous les cas il vaut mieux privilégier les contenants en verre ou en céramique plus adaptés au micro-ondes et présentant moins de danger pour la santé.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.