Sélectionner une page

Bien choisir sa plaque à induction pour une faible consommation d’énergie

Accueil > Consommation appareils électroménagers > Consommation d'une plaque à induction

Aujourd’hui nous nous retrouvons pour un match de prestige ! On recense actuellement 58% des foyers sont équipés d’un table à induction. C’est le moyen le plus efficace et sécurisé pour la cuisson de ses repas : saisir un steak, mijoter longtemps, faire des pâtes rapidement, on peut tout faire grâce à un contrôle de la température ultra simple !

Vous les connaissez bien, ce sont les stars de la cuisson.
Véritable gagne temps. Elles ont réussi à devenir indispensable à votre quotidien, je parle bien sûr de vos plaques de cuissons.
Si vous êtes dans le cas où vous devez choisir l’une d’entre elles pour votre nouvelle cuisine ou votre emménagement ou si vous êtes simplement un curieux, cet article est fait pour vous !

Quels sont les différents type de plaques sur le marché ?

Il existe 5 genres différents de tables à inductions :

  • Les plaques en vitrocéramiques
  • Les plaques de gaz
  • Les plaques électriques
  • Les plaques à inductions
  • Les plaques mixtes.

 

Ayant chacune leurs propres spécificités, Il est parfois difficile de trouver son bonheur tant il existe de choix et tant les caractéristiques techniques sont difficiles à saisir.
Pas de panique nous vous avons préparé un petit récap afin de vous aider à y voir plus clair !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

Gratuit et sans engagement

La plaque de gaz (ou gazinière) : la préférée des cuisiniers

Certainement la méthode de cuisson la plus ancienne qui existe, mais encore largement utilisée, la gazinière reste celle que les cuisiniers préfèrent utiliser.

Sa précision de cuisson a su séduire les grandes cuisines du monde.

(Source: Darty)

La plaque à induction : la plus utilisée

C’est la plus moderne et la plus puissante des plaques.

Ici, c’est le plat qui chauffe et pas la plaque. Ce qui, dans un premier temps, offre une sécurité hors pair car impossible d’avoir des fuites. En effet, ce type de table à induction fonctionne grâce à un champ magnétiques conduit par le métal. En revanche, son prix d’acquisition reste élevé et nécessite l’achat de matériaux spécifiques (casseroles, poêles compatibles avec les feux à induction).

(Source : Darty)

La plaque en vitrocéramique : la plus esthétique

Situé entre l’induction et électriques, les plaques en vitrocéramiques proposent deux approches de cuissons : radiant et halogène.
Tout d’abord le foyer par radiant qui chauffe de manière constante et progressive. Tandis que l’halogène, chauffe plus vite, par impulsion successive.

Tout savoir sur Direct Energie :

(Source: Darty)

La plaque électrique : la plus simple d’utilisation

Il s’agit ici des plaque de cuisson dont les foyers sont en fonte. Les foyers chauffent grâce aux résistances électriques qui se trouvent en dessous.
C’est la table à induction la plus utilisée grâce à son faible coût et pourtant c’est celle qui consomme le plus d’énergie.
Idéal pour ceux qui ne disposent pas d’arrivée de gaz et qui souhaitent s’équiper à moindre coût.

(Source: Darty)

Si cet article vous a aidé à mieux distinguer les différents modèles de tables à inductions n’hésitez pas à le partager !
Si quelques points restent encore flou, laissez nous vos questions en commentaires !

Norida

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.