Sélectionner une page
Le Plan Climat a été présenté par Nicolas Hulot, le ministre de la Transition Écologique et Solidaire, jeudi 6 juillet 2017.
Il s’agit de l’affirmation de la volonté du gouvernement d’accélérer la transition écologique et climatique, de mobiliser le pays et mettre en marche les Accords de Paris.

Pour rappel l’Accord de Paris est une mobilisation mondiale qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et contenir le réchauffement climatique sous 2°C.
Le retrait des États-Unis n’a fait que renforcer la position des états signataires et a laissé la place à d’autres pays, comme la France, de guider le mouvement.

L’enjeu du Plan Climat est donc de montrer le chemin pour réduire la dépendance aux énergies fossiles, sources d’émission de gaz à effet de serre, responsables du changement climatique.
Objectif : neutralité carbone en 2050

“Le Plan Climat repose sur deux éléments indispensables : l’ambition et la solidarité” (N. Hulot)

Le mot d’ordre est donc de renforcer l’intelligence collective pour co-construire des solutions.
Le plan vise à mobiliser :

  • les citoyens pour les faire participer plus activement
  • les entreprises et les acteurs économiques pour soutenir les innovations
  • les territoires pour rendre plus concrète la lutte contre le réchauffement climatique
  • la diplomatie pour renforcer le rôle de la France dans la mise en oeuvre de l’Accords de Paris

Le Plan est décliné en plusieurs axes selon 6 thématiques :

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité,
elles sont dans votre bilan en ligne !

Bilan électrique Wivaldy

Ne cherchez plus vos économies d’électricité, elles sont dans votre bilan en ligne !

1/ Rendre irréversible l’Accord de Paris

Axe 1 : Inscrire le changement climatique dans le droit pour le rendre irréversible. La France soutiendra et mobilisera les agences mondiales comme l’ONU dans leur actions.

Axe 2 : Mobiliser toute la société pour rendre irréversible la lutte contre le changement climatique.

 

2/ Améliorer le quotidien des français

Plusieurs axes contribueront à rendre perceptible les bénéfices dans la qualité de vie.

Axe 3 : La rénovation thermique devient une priorité pour éradiquer la précarité énergétique en 10 ans. Cet axe vise à baisser le coût des factures des français et sera encouragé par des aides pour éliminer les passoires thermiques.

Axe 4 : Développer l’innovation et rendre la mobilité propre accessible à tous. Remplacer les véhicules les moins propres. Développer les carburants alternatifs. La fin de la vente des voitures émettant des gaz à effet de serre est annoncée en 2040 avec l’aide d’autres pays (comme l’Inde).

Axe 5 : Encourager les initiatives et l’action des territoires pour contribuer aux objectifs nationaux et créer des emplois.

Axe 6 : Consommer de manière responsable avec un objectif économie 100% circulaire. Permettre aux Français d’accéder à de meilleures informations concernant l’empreinte environnementale des produits et développer l’autoconsommation.

Axe 7 : Accompagner les TPE et PME dans leurs transitions.

 

3 / En finir avec les énergies fossiles et s’engager dans la neutralité carbone

Axe 8 : Décarboner la production d’énergie et assurer une transition maîtrisée : les dernières centrales électriques au charbon seront arrêtée d’ici 2022 ou évolueront vers des solutions moins carbonées, tout en garantissant la sécurité d’approvisionnement électrique.
La transition pour les employés dont l’emploi est menacé par cette transition sera aussi assurée.

Axe 9 : Laisser les hydrocarbures dans le sous-sol : arrêter progressivement la production d’hydrocarbures sur le territoire français à l’horizon 2040, en n’attribuant plus de nouveaux permis d’exploration d’hydrocarbures et en ne renouvelant pas les concessions d’exploitation existantes.

Axe 10 : Renforcer la fiscalité écologique pour donner au carbone son véritable prix :100 € par tonne d’ici 2030 est insuffisant, il sera augmenté de manière accélérée. Le but est également d’étendre cette tarification à l’ensemble des émissions, comme celles du transport international tout en convaincant d’autres pays d’Europe et du monde de faire de même.

Axe 11 : Nouvelle stratégie visant la neutralité carbone en 2050.

 

4/ Faire de la France le n°1 de l’économie verte avec l’Accord de Paris

Axe 12 : Miser sur la recherche et l’Innovation pour trouver des solutions d’avenir en renforçant les dispositifs d’attractivité et de coopération scientifique du pays dans les domaines clés pour combattre le changement climatique.
Le portail makeourplanetgreatagain.fr servira à encourager chercheurs, entrepreneurs, étudiants, associations ou entités non gouvernementales, qui souhaitent rejoindre la France.

Axe 13 : Faire de Paris le pôle internationale de la finance verte en créant des labels de référence et en soutenant activement l’émergence de fonds d’investissements dans le secteur des écotechnologies et des infrastructures vertes.

Axe 14 : Accélérer le déploiement des énergies renouvelables avec à objectif à 32% en 2030. Pour cela le cadre du développement des énergies renouvelables sera encore simplifié et l’État apportera son soutien à l’industrialisation des filières d’avenir.

 

5/ Encourager le potentiel des écosystèmes et de l’agriculture

Axe 15 : Mettre fin à l’importation en France des produits contribuant à la déforestation.

Axe 16 : Transformer les systèmes agricoles. L’agriculture est aujourd’hui le 2e secteur émetteur de gaz à effet de serre derrière les transports, avec 17 % des émissions en 2016.

Axe 17 : Préserver et gérer activement les forêts françaises pour amplifier leur rôle dans l’absorption du CO2.

Axe 18 : Protéger les écosystèmes terrestres et marins en France et à l’international.

Axe 19 : S’adapter au changement climatique en protégeant mieux les français face aux événements climatiques extrêmes.

 

6/ Intensifier la mobilisation internationale sur la diplomatie climatique

Axe 20 : Renforcer l’ambition climatiques de l’Europe.

Axe 21 : Accompagner les efforts des pays émergents dans la mise en oeuvre des engagements.

Axe 22 : Promouvoir et soutenir des initiatives internationales ambitieuses, comme l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables.

Axe 23 : Renforcer la prise en compte des enjeux environnementaux dans les nouveaux accords commerciaux.

Un contenu très dense mais ambitieux.
Les premiers objectifs à 2022 peuvent sembler encore lointains, mais quand on y pense, 2022, c’est déjà dans 5 ans !
Il nous tarde de continuer à oeuvrer dans ce sens à notre niveau et de vous y engager avec nous.

À la prochaine !

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Ça vous intéressera aussi :

Share This